Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 20:22

 

P1230281

 

Le tracé des gares souterraines est un exercice qu'il convient de bien étudier en fonction de la configuration du réseau. Nous voyons sur cet esquisse en rouge un tracé classique qu'il est judicieux d'adopter chaque fois que c'est possible car il permet de créer un nombre de voies à sa convenance qui ont toutes la même longueur, l'accès sur chacune des voies étant limité à la déviation d'un aiguillage en entrée et un en sortie.

 

Si j'avais dû adopter ce tracé, j'étais tenu d'utiliser 16 aiguillages droits.........alors que j'avais un stock à recycler de géométries diverses (droits, gauches, enroulés, symétriques) De plus, la configuration du réseau m'obligeait à créer des voies en souterrain parralèles à celles de la deuxième gare souterraine qui se trouve juste au dessus au niveau zéro, notamment en raison des nombreux obstacles que constituent les pieds. Enfin, l'emprise du gril d'entrée et de sortie de la gare devait être le plus court possible, et tenir dans un panneau de 1,22 m (largeur des panneaux de médium vendus dans le commerce)

 

Il est clair qu'une solution classique aurait nécessité un emplacement beaucoup plus important compte tenu de la disposition en ligne de tous les aiguillages. J'ai donc retenu le tracé en vert sur ce croquis. Les itinéraires d'accès sont plus complexes, mais ne posent pas de problèmes particuliers pour la création des automatismes que nous verrons plus tard dans d'autres articles. A noter que dans les deux cas de figure, seuls les aiguillages d'entrée de gril doivent être motorisés, en sortie, ce n'est pas indispensable, à condition d'utiliser des aiguilles talonnables avec une résistance minimum..........Roco est parfait pour ce type d'installation.......Peco à proscrire, car même en supprimant le petit ressort de rappel, les lames restent dures et font dérailler les wagons les plus légers lors du talonnement.  

 

P1230246.JPG

 

Nous voyons donc sur ce plan le tracé définitif (en vert) avec la grande boucle d'accès au gril sur la section Ouest du réseau. La totalité des voies se situent au niveau - 16 cm. La gare souterraine est située sur toute la facade nord du réseau, ce qui permet de créer des sections pour garer les rames les plus longues (min 310 cm, max 515 cm). Au total, lorsque tout sera terminé, le réseau gagnera environ 74 mètres de voies supplémentaires réparties comme suit:

 

circuit périphérique (en rouge)                 20,40 m

gare souterraine et accès (en vert)          47,00 m

grils d'aiguillages (en vert)                         6,80 m

 

P1230247.JPG

 

La boucle se prête bien à un retournement  (en pointillé rouge) je ne l'ai pas retenue dans l'immédiat puisque les voies supérieures permettent cette opération qui est très utile sur un réseau.

 

P1230235.JPG

 

Premier travail, positionner la boucle à l'extrême Ouest du réseau sur des supports en L. A cet endroit, divers meubles à tiroirs ont dû être enlevés pour faciliter l'accès.......il faut pouvoir sortir la plateforme avant la pose finale,.......aussi, les supports sont tous tournés du même côté!!!

 

P1230237.JPG

 

Les piétements étaient tous équipés de renforts en diagonale........il faut les supprimer........à la scie égoîne

 

P1230238.JPG

 

opération sans risque, la structure en caisson du réseau étant très rigide!!!!

 

P1230241.JPG

 

La plateforme accueillant tous les aiguillages du gril d'entrée est positionnée provisoirement pour vérifier son emprise 

 

P1230242.JPG

 

 il faut vérifier qu'elle est parfaitement horizontale.

 

P1230248.JPG

 

Maintenant, je peux travailler les éléments en atelier, j'ai collé une bordure en médium de 2 cm de hauteur qui normalement est suffisante pour éviter toute dérive de wagons ou voiture en cas de déraillement.

 

P1230249.JPG

 

Un filet de colle est rajouté sur les bandeaux intérieurs, assurant une meilleure rigidité de la plateforme après séchage.

 

P1230250.JPG

 

petite astuce pour éviter une cassure des rails flexibles au niveau de leur raccordement, il suffit de souder les éclisses en maillechort avant courbure des deux coupons.........et ensuite les coller en suivant l'axe tracé sur la plateforme........puis punaiser.

 

P1230253.JPG

 

La voie est posée, la plateforme peut maintenant être installée sur ses supports sous le réseau.

 

P1230277.JPG

 

le gril de gare est bien avancé sur cette photo, j'ai ajouté une voie en impasse qui permettra de faire stationner des locos seules. S'agissant d'aiguillages Roco code 100, il faut veiller au bon positionnement des moteurs apparents qui ne doivent pas gêner la circulation des plus longues voitures et autorails.

 

P1230278.JPG

 

 La forte concentration d'appareils de voies sur une surface réduite nécessite parfois de réduire la longueur de ces derniers...........il faut que les 9 voies de la gare soient en alignement parallèle sur 122 cm........pas facile à résoudre!!!!

 

P1230283.JPG

 

C'est bon!!!! j'en suis venu à bout

 

P1230284.JPG

 

vue d'avion..........les autorails n'accrochent pas les moteurs d'aiguillages........c'est OK..........il reste encore la place sur la plateforme pour accueillir la 10 ème voie qui sera raccordée à la boucle de retournement (sur la photo en bas à droite) Tout doit être confectionné en atelier avant la pose définitive, ce qui impose un nombre incalculable d'A/R entre le local et le garage!!!!  

 

P1230286.JPG

 

Idem sur tout le pourtour de la plateforme équipée d'un bandeau de 2 cm de hauteur.

 

Le plus gros des travaux de préparation est achevé............les deux grils de gare Est/Ouest sont construits et distribuent sur des voies en parfait alignement.........il ne reste plus qu'à fabriquer les plateformes intermédiaires qui accueilleront les 10 voies de stationnement sur 3 mètres environ.

 

Leur raccordement avec des éclisses sous le réseau risque d'être un vrai casse tête!!!!!!je pense que j'ai trouvé une autre solution!!!!

 

A +

Partager cet article

commentaires

artisan serrurier paris 3 22/11/2014 07:35

bonsoir à tous

Je suis Janice Stjean , et je travaille en tant que Serrurier à Paris . J'habite dans le paris 7eme arrondissement , et je suis passionée de Shopping . Mon truc à moi , c'est que Aquariophilie . je suis intéréssé par à avoir le plus d'échos sur ce sujet et je suis ouvert à toute nouvelle idée !

Éric Padieu 08/11/2012 09:24

Supprimer les écharpes à la scie égoïne, dites-vous (photo P1230237)?
Et opération sans risque, ajoutez-vous... Ça me suggère deux remarques :
- ne pas oublier d'ôter les vis, sinon feu la scie,
- n'aviez-vous pas surdimensionné la structure lors de sa conception ? Pourquoi les écharpes seraient entre-temps devenues inutiles ?

piouls 09/11/2012 06:42



C'est sûr, les vis sont retirées avant l'opération!!! quant aux écharpes, leur rôle étaient davantage de maintenir le pied en position verticale que de renforcer le bâti en forme de caisson
durant la phase de construction des modules. Aujourd'hui, l'ensemble ne risque plus de bouger!!!!! compte tenu de son poids.......et la supression de quelques écharpes ne compromet pas
la solidité du réseau.  



Alamiens 07/11/2012 13:22

Bonjour JC et encore merci de nous faire tous progresser

Une question pourquoi coller les rails non visible et ne pas les visser? Piko fait des petites vis pas trés chere et trés discretes qui permettent un démontage et/ou un repositionnement

piouls 08/11/2012 06:41



parce que c'est plus rapide et plus sûr que par vissage, les semelles sont parfaitement plaquées sur leur support..........pas besoin de percer les traverses tout au long des coupons de
rails........et un démontage est toujours possible, les traverses se décollent très facilement avec une spatule sans dégât.........sous condition d'utiliser de la colle vinylique à
bois 



Lionel 07/11/2012 11:11

Bonjour;

super comme d'habitude, petite question sur la partie soudure des éclisses aux rails flexibles dans les courbes, vu la longueur des courbes, pas peur de problèmes liés à la dilatation des rails une
fois l'été revenu?

Merci;
Lionel

piouls 08/11/2012 06:37



Je ne connais pas de pb de cette nature, mais le local est bien isolé/chauffé et les différences de température été/hiver sont limitées. L'opération en question porte uniquement sur deux tronçons
de rail flexible qui se joignent dans une courbe, pour tout le reste, juste un éclissage classique sans soudure.  



DGY76 07/11/2012 09:31

Bonjour,
Comme d'ab ! très " PRO " Bravo !
Dominique

huard 07/11/2012 01:18

Bonsoir J-Claude,très belle explication et démonstration d'agrandissement de la gare ,je ne pensait pas que le médium
soit utilisé en modèlisme a se stade la ,je ne le connais que de très peut de temps. Possédant un ABJ Renault electrotren neuf il dé rail en passant sur un aiguillage a droite(jouef)peut on meuler
le fond de la pointe de coeur en plastique. je voudrais rajouter l'éclairage intérieure de L'ABJ qui est équipé en dcc platine +éclairage av ar problème pour le branchement peut tu me dépanner
merci si cela est possible .
bon travail pour la suite.
Jean Paul.

piouls 07/11/2012 06:57



tu auras plus vite fait de remplacer ton aiguillage Jouef par un modèle plus sûr........les appareils de voie de Jouef, notamment les plus vieux modèles, ne sont pas fiables!!!! Quant à l'ABJ,
j'ai fait un article complet sur les modifications (voir trucs et astuces 29.08.2010)



Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche