Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 05:10

P1210358

 

Le turbotrain RTG produit par Jouef en 1976 est un modèle qui a assez bien vieilli et qui a surtout le mérite d'exister. De nombreux modélistes ont acquis ce train à l'époque ou lors d'une remise à niveau en 1983, date à laquelle notre firme de Champagnole dotait l'engin d'une nouvelle motorisation. L'ami Christophe me l'a confié le temps de réaliser quelques travaux d'amélioration qui portent sur les points suivants:

remotorisation

éclairage AV et AR par leds

accouplement plus réaliste

rectification des boudins

 

P1210321 

le système d'attelage par timon rigide ne permet pas un accouplement correct des voitures, de plus la disposition adoptée par Jouef à l'époque ne correspond pas à un système à élongation variable. Il est facile d'y remédier avec des kits de chez Roco Réf 40281

 

P1210324 

Les anciens attelages ont été déposés, une calle de 2 mm d'épaisseur en polystyrène a été collée sous le chassis, et le support d'attelage court Roco est fixé dessus, assurant ainsi un accouplement tampons joints, avec élongation suffisante pour inscription en courbe.

 

P1210325

 

Les boudins de l'élément moteur (1,2 mm) méritent d'être affinés, l'opération est réalisée au tour à métaux, ils seront ramené à 0,8 mm, norme plus esthétique.

 

P1210328 

après polissage avec une gomme Roco, les roues seront brunies avec de l'aragonite (zébulon) par application du produit liquide avec une brosse souple pendant la rotation du tour (attention aux giclées sur les yeux et sur les mains...........produit dangereux!!!!)

 

P1210326

 

Le niveau de brunissage dépend du nombre d'applications........à noter que la conductibilité électrique n'est pas altérée par ce produit.

 

P1210330

 

Les bandages en caoutchouc (sans doute d'origine) étaient cuits et cassants, ils ont été remplacés par des modèles Roco neufs de 7,5 mm de diamètre.........comme ils sont moins épais que les Jouef, il a fallu diminuer de qq dixièmes de mm le rebord extérieur de chaque roue en laiton afin qu'il n'y ait pas de contact métallique sur le rail. Nous voyons sur cette photo les essieux moteurs terminés et brunis

 

P1210343

 

le bogie capteur n'a subit aucune modification, la prise de courant sur chaque roue étant efficace.

 

 

 

P1210335

 

Par contre le moteur Jouef d'origine a été remplacé par un Buhler sur lequel j'ai installé un petit volant d'inertie. Celui ci étant positionné à ras du chassis, le diamètre du volant est forcément limité.

 

P1210336

 

Ce qui nécessite tout de même une légère incision dans le coffre sous le chassis. La transmission d'origine par cardan et vis sans fin, bien qu'un peu bruyante, a été conservée. Avec un peu de graisse au silicone, on arrive à atténuer sensiblement le bruit qui reste très convenable..........n'oublions pas que le modèle réel avec sa turbine à gaz ne passait pas inaperçu sur le plan sonore!!!!!

 

P1210339

 

Il convient maintenant de s'attaquer à l'éclairage des feux  de la motrice et de la fausse motrice. Une fois le bandeau argent supportant les enjoliveurs de phares déposé, le conduit lumineux transparent à l'intérieur de la caisse se retire facilement, libérant 4 trous de 2 mm de diamètre.........parfait pour installer des leds canon blanches et rouges.

 

P1210338

 

 Elles sont soudées deux à deux (montage en parallèle), seuls les feux rouges ont été rognés en biseau (disque à tronconner) pour épouser la forme de la caisse.........elles ne doivent pas déborder à l'extérieur, car les trous des feux rouges situés dans le bandeau argent ci-dessus sont inférieurs à 2 mm.

 

P1210342

 

Test d'éclairage avec une pile de 9V. j'ai collé des petits morceaux de carton bristol noir entre chaque led blanche et rouge pour éviter des interférences. Le bandeau argent SNCF a été définitivement collé sur la caisse.

 

P1210361 

installation des leds à l'intérieur de la caisse, vu la faible surface en contact, il est nécessaire de bien les coller (colle UHU méga strong)

Au niveau connexion, j'ai installé un câble limande à 4 conducteurs, le modèle devant circuler sous courant analogique avec inversion des feux par inversion de la polarité sur les leds...........mais une connexion sur décodeur sera toujours possible ultérieurement avec seulement trois fils.  

  

P1210370 

 J'ai installé des essuie glaces (kit SMD) en m'inspirant de la disposition sur l'engin réel

 

P1210368

 

 La fausse motrice a reçu également des feux blancs et rouges alimentés par les deux bogies , un lest en plomb a été ajouté

 pour une bonne captation du courant

 

P1210372

 

Les boudins de roues ont également été rectifiés et brunis.

 

 

P1210379

 

 notre rame est quasiment terminée, l'éclairage des feux avant est désormais plus efficace, les trois voitures intermédiaires ont recu un attelage court Roco

 

P1210376 

Tout baigne!!!! le comportement dans les deux sens de marche est excellent, il faudra sans doute remplacer les essieux des trois voitures intermédiaires qui ne sont plus aux normes actuelles........l'ami Christophe s'en préoccupe.........en attendant de belles séquences sonores en perspective, quelques enregistrements de l'engin réel ayant pu être récupérés.......c'est impressionnant!!!!   

 

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche