Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 11:01

P1200335

 

Cette loco produite par Jouef en plusieurs versions dont celle ci (PO) mérite quelques améliorations pour la remettre à niveau. Les travaux du jour.........ou plutôt de la semaine.......porteront sur:

 

remotorisation

digitalisation

amélioration du captage de courant

installation de lanternes fonctionnelles AV et AR

réfection d'un marchepied manquant

dépose de vrai charbon dans la soute

légère patine sur les organes de roulement/embiellage

 

P1200336 

Le démontage des divers éléments ne pose pas de problème, l'assemblage étant réalisé par vis.

 

P1200337

 

La motorisation est assurée par notre bon vieux moteur cinq pôles de la marque Jouef, un peu bruyant, et dont les performances à bas régime sont médiocres. Il sera donc remplacé par un modèle plus performant (mabuchi) dont le gabarit est similaire.

 

P1200343

 

Là encore, la plus grosse difficulté est d'extraire la vis sans fin du moteur Jouef, sans la détériorer.......je n'ai pas trouvé d'autres solutions que de sacrifier le moteur Jouef en démontant (massacrant) tous ses éléments afin de ne conserver que le rotor. Bloqué dans un étau, avec l'aide d'un chasse goupille de diamètre 1,8 mm, on parvient à sortir la vis sans fin sans dégât. Autre problème, le diamètre de l'axe du moteur mabuchi (2mm) est supérieur à celui de la vis sans fin (1,8mm) Difficile de la repercer, j'ai préféré réduire l'axe du moteur mabuchi en le faisant tourner sous tension 18V en appliquant un disque à tronconner à plat tournant à grande vitesse (Dremel) Après plusieurs tentatives, la vis sans fin peut être enfoncée à force sur le nouveau moteur.  L'idéal serait de s'équiper d'une vis sans fin en nylon de la marque.......plus facile à usiner!!!! Une petite cale en polystyrène de 1 mm d'épaisseur doit être collée sur l'ancien emplacement du moteur.

 

P1200344

 

Le remontage du train de roues et de l'embiellage n'est pas facile, les lamelles qui captent le courant sur les 4 essieux gênant la pose. Cette opération aurait pu être évitée, mais l'écartement des roues était à revoir........pas un essieu n'avait la même cote..........ce qui a nécessité de démonter tout l'embiellage.

 

P1200345

 

J'ai pris l'option d'améliorer la captation du courant en dotant le bissel avant et arrière de lamelles de contacts. Sous ces derniers, j'ai collé un petit morceau de circuit imprimé dont les pistes ont été isolées.

 

P1200346

 

Des lamelles en chrysocal de 1/10 ème de mm (kit pour voitures LSmodels) ont été mises en forme suivant la photo ci dessus et soudées à la base du circuit imprimé.........attention, elles doivent être très souples pour ne pas bloquer la rotation des roues 

 

P1200348

 

deux fils sont ensuite soudés sur chaque piste, qui ressortent par un trou perçé dans le chassis de la loco

 

P1200349

 

Le moteur a été positionné, puis collé sur son support, on aperçoit 3 paires de fils qui correspondent à la prise de courant de toutes les roues de la loco. (bissel AV, 4 roues motrices, bissel AR)

 

P1200355

 

Il est recommandé de plomber légèrement les bissels AV et AR en confectionnant des lests qui seront collés à leur extrémités.........pour un meilleur contact sur les rails

 

P1200356

 

Deux traits de scie à métaux sous le lest central (Jouef) pour faire passer les fils de connexion au moteur.

 

P1200360

 

Maintenant, il faut s'attaquer à une opération délicate, la pose de leds CMS bicolores (blanc ton chaud/rouge) à l'intérieur des lanternes non équipées.

 

P1200367

 

Il faut d'abord les déposer, ce qui ne pose pas de pb, elles ne sont pas collées!!!! Ici, les lanternes AR........un premier trou central avec un forêt de 0,8 mm qui la traverse de part en part.........ensuite, il faut fraiser délicatement l'intérieur pour créer une cavité capable d'accueillir les micro-leds..........l'idéal est d'utiliser un jeu de fraises de diamètre de + en + grand, en travaillant à vitesse réduite........j'utilise une perceuse/visseuse pour cette opération.

 

P1200386

 

Autre écueil, les leds sont précâblées avec du fil émaillé microscopique........trois par leds CMS une anode et deux cathodes..........le passage sous le chassis, le raccordement des fils........ainsi que le montre la photo ci-dessus, n'est pas une opération facile .........et surtout........pas de colle agressive de type cyanolit ou autre qui attaque l'isolant des fils et courtcircuite le tout........j'ai dû refaire toute l'installation les leds à deux reprises.........en final, j'ai collé avec Micro Kristal Clear.........mais je pense qu'une colle à bois ferait l'affaire.

 

P1200387

 

Le résultat est au bout de la galère, ces leds sont géniales pour l'éclairage de lanternes de ce type, ici en test avec une pile de 9V et une résistance de 1 kohms

 

P1200388

 

et là en version rouge..........reste plus qu'à faire la même chose sur les lanternes arrière.........et raccorder le tout à un décodeur qui tiendra sans problème dans la cabine du mécanicien..........prochaine étape!!!!!!!!

 

A + 

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche