Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 18:24

La patine des maquettes et du matériel roulant est un vaste sujet et de nombreux articles sur les revues spécialisées et sur le net donnent de précieux conseils pour réussir au mieux une intervention que nombreux d'entre nous redoutent.
je vous livre ma méthode qui en est une parmi tant d'autres et qui a le mérite d'être assez facile et rapide à mettre en oeuvre.
En effet, le temps passé est un élément à prendre en compte lorsque l'on doit traiter de nombreux bâtiments. C'est le cas puisque le couloir nord-ouest du réseau doit être équipé de trois modules destinés à agrandir la zone industrielle existante, couvrant une longueur de 330 x 29 cm   
La photo ci dessous montre un petit bâtiment (marque Cornerstone) bricolé avec des restes d'éléments de plusieurs boîtes du même fabricant et qui m'a servi à tester la méthode. Il sera inséré parmi quatre autres bâtiments en cours de construction.

Le premier travail consiste à peindre de la couleur adéquate les quelques éléments qui sont livrés non décorés dans la boîte, en l'occurrence un petit auvent en tôle sur une des facades et un aérateur/extracteur sur le toit (couleur alu) L'idéal est de les peindre avant collage.  

 
La méthode, d'abord un lavis de peinture Humbrol noirâtre/verdâtre réalisé avec une dilution très mouillée de white spirit, appliquée avec une brosse sur toute la surface du bâtiment, y compris la toiture. Cela permet de ternir toute la surface en plastique de la maquette, et de créer des zones sales dans les joints et les reliefs en creux, notamment dans les encadrements de portes et fenêtres.
Avant séchage complet de la dilution, passer qq touches au pinceau fin couleur rouille, mousse, ocre pour imprimer des coulures diverses sur les murs dans le sens vertical. Pour le toit, choisir une couleur proche du matériau à reproduire. Ici, j'ai utilisé un mélange de bleu/verdatre Humbrol.
Un rattrapage est facile à ce stade avec une brosse trempée dans du white spirit pur. Attention de ne pas trop forcer car il a tendance à décoller les assemblages. 

 

Lorsque tout est bien sec, le bâtiment peut-être patiné avec de la terre à décor dont on peut voir un échantillon de diverses couleurs (kit de patine Noch) L'idéal est d'en étaler dans des petits récipients, ce qui permet avec plusieurs brosses de tailles différentes de tamponner les surfaces à traiter, en fonction du résultat souhaité. A ce stade, l'accrochage est excellent. Ici, j'ai forcé avec le blanc et l'ocre, car il s'agit de vieux immeubles délavés par le temps qui seront situés en arrière plan, et donc les teintes vives sont à proscrire. 


L'immeuble sous un autre angle. Le travail de patine est terminé, il peut être judicieux d'appliquer un spray (bombe Noch) pour fixer définitivement les couleurs, ce qui n'est pas indispensable, à mon avis, pour les bâtiments. Je réserve ce traitement pour le matériel roulant, afin de neutraliser les éventuelles marques de doigts lors des manipulations. 

 
Un deuxième bâtiment  de la marque Cornestone vient d'être construit. Le système modulaire de ce fabricant est ingénieux car toutes les compositions sont possibles, ce qui permet de créer des immeubles industriels selon vos goûts et la surface disponible sur le réseau.  


Si vous envisagez d'éclairer votre bâtiment, il est judicieux de peindre les murs avant de fixer la toiture dans une couleur foncée, car le plastique, même épais, a tendance à laisser passer la lumière. Pour cette maquette, j'ai utilisé une peinture acrylique kaki (Tamiya XF 51) qui couvre assez bien


Pour l'éclairage, une bande de leds CMS autocollante directement posée sous le toit qui a été également peint.
Il ne reste plus qu'à patiner le bâtiment et lui trouver sa place!!!!!!!!!

Mais il est temps de revenir sur le premier module qui est en phase d'achèvement

Ce module sert de transition entre une zone de pleine voie en tranchée et le nouveau fond de décor Busch.  (voir article précédent) J'ai ajouté une baraque de chantier de la marque Faller dont la taille modeste permet une intégration correcte avec la forêt. Le raccord entre le module et le poster collé au mur est quasiment invisible sous cet angle de prise de vue. On apercoit au loin un petit village dont les perspectives restent bonnes, même sous un angle de vision différente. 
 
 

Une petite route dénivellée rejoindra la zone industrielle en contrebas. Sous cet angle, les raccords du module sont très visibles, mais un ajout de végétation (petits bosquets) et de flocage masqueront ces défauts

 

Quelques personnages, un véhicule,  un tas de gravier et le premier module prend forme............Il est temps maintenant d'attaquer le second qui va se trouver derrière l'EP de l'usine MOREAU. 

C'est un plus gros morceau...........et le tournoi de tennis qui bat son plein!!!!!!!..........j'ai pris du retard, pourvu que mon employeur ne me lourde pas..........
A suivre, si vous êtes patients.     

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Combiandcox 02/12/2009 14:04


Bonjour, je suis léger passioné de train et de miniatures et je vous admire énormément sur ce que vous faites car c'est vraiment très bien réussi !!!
Je voulait vous posez une question !
Quel est la taille de vos voitures, correspondant à la tille HO des trains ?
Serait-ce du 1/43ème ?
Je vous remercie d'avance

PS: S'il serait possible, que vous répondez à ma question par un commentaire sur mon blog :
www.la-petite-ceinture.skyrock.com

Encore Merci d'avance et à bientôt !


piouls 03/12/2009 08:29


merci, les voitures sont toutes à l'échelle HO soit 1/87ème. je vais faire un tour sur votre blog. cordialement


ROGER MOULEDOUS 18/05/2009 16:27

Une fois de plus,rien à dire!Je perçois dans vos travaux actuels la jubilation intellectuelle que j'éprouve moi-même à peaufiner un réseau achevé,pour lequel l'on peut se consacrer à détailler à l'extrême certaines parties.

piouls 19/05/2009 07:22


c'est effectivement une phase intéressante dans la construction d'un réseau, et qui révèle aussi des erreurs qu'il est plaisant de corriger.........ce n'est jamais terminé!!!!!!


André+GAy 17/05/2009 20:09

Bonjour.
Tant de savoir faire c'est déprimant.
A+
André

piouls 17/05/2009 20:43


Hello André.
Je te retourne le compliment quand je vois le réseau (Chalindrais ligne 4) que tu as réalisé dans ton sous-sol et les automatismes mis en oeuvre.......alors que ce n'était pas ta
profession.......comme quoi on arrive à tout pourvu que l'on ait la passion!!!!!!
A +


Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche