Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 07:16

INFORMATION

Suite à une mauvaise manipulation, de nombreuses photos ont disparu sur des articles anciens.  Je n'ai pas d'autre solution que de les recharger dans les articles correspondants (création de nouveaux liens) et de les rediffuser.  


La fabrication des appareils de voie nécessite un outillage minimum, quelques aptitudes au bricolage minutieux et surtout beaucoup de patience!!!!! 

Le réseau Biscatrain en comportant une soixantaine, j'ai très vite réalisé qu'il serait judicieux et économique de les fabriquer moi-même, car le tracé imposait des angles de déviation ou de croisement  qui n'existent pas dans le commerce. Seules, 7 TJD sur les 8 ont été achetées (Roco Line) ainsi que les appareils de voie non visibles situés dans la gare souterraine (17) 

Le coût de chaque appareil de voie fabriqué ne dépasse pas 4 à 5 euros, soit sensiblement le coût d'un rail Roco line au mètre dans les années 2000, les autres fournitures étant négligeables réparties sur l'ensemble 
de la production.

A cette époque, mon choix s'est porté sur la voie Roco Line (code 83), car elle se " bricole " bien. De plus, j'ai pu récupérer de nombreux tronçons pour fabriquer les appareils de voie sur les 200 mètres posés sur le réseau .

La photo ci-dessus montre une TJD terminée dont la géométrie est très proche de celle de Roco. La semelle de ballast a été découpée dans une plaque de feutre de 6 mm d'épaisseur (récupération de plaques d'isolation de parquets flottants - les premières productions !!!! les matériaux actuels ne sont plus de la même qualité, et j'ai utilisé depuis le dépron)

undefined

Une autre photo d'un aiguillage enroulé à gauche en phase finale de réalisation. La semelle de ballast utilisée est en dépron de 6 mm d'épaisseur. 3 fils sont nécessaires à son alimentation électrique (pôle + pôle - et pointe de coeur) les deux lames d'aiguilles mobiles sont faites d'une seule pièce sans articulation  ce qui évite une rupture au point de jonction,  un léger fraisage de 1 mm sous le talon assure une souplesse suffisante pour la manoeuvre par un moteur d'aiguillage (en l'occurrence des relais PTT de récupération adaptés pour installation sous la table de roulement)
 
undefined

le même appareil vu sur la pointe de coeur. On distingue bien l'isolation électrique de cette dernière par tronconnement de part et d'autre. 

undefined

même appareil vu du côté des lames d'aiguilles mobiles. Le rail d'accueil est légèrement biseauté sur une longueur de 4 à 6 traverses pour accueillir la pointe de la lame, garant d'un passage des essieux sans la moindre secousse.  

Je donnerai dans un prochain article le mode de fabrication retenu, les matériaux utilisés et l'outillage nécessaire car je dois rechercher dans mes archives des photos sur les différentes étapes.  

     

Partager cet article

commentaires

GAMBINI 24/02/2010 11:10


Bonjour,je souhaiterai avoir une réponse sur l'épaisseur du ballast de la voie GEOLINE de ROCO.
Ceci me permettra de savoir quel épaisseur de dépron acheter,pour faire les raccords avec la voie ROCO-LINE CODE 83.

CORDIALES SALUTATIONS,ET MERCI DE VOTRE REPONSE.


piouls 25/02/2010 06:50


je n'en ai aucune idée, n'ayant jamais utilisé le ballast intégré aux voies roco line et geoline. Je pense qu'il vous faut faire le choix de dépron en 5 ou 6 mm d'épaisseur.


croisy 19/11/2009 13:23


bonjour
apres avoir vu votre site j'ai réalisé un aiguillage avec un vieux rail flexible jouef.Le resultat est tres satisfant et me plais plus que les éléments du commerce.Cependant j'ai un petit probléme
pour la traverse de commande des aiguilles, jai soudé des fils de laiton en L en dessous des aiguilles mais la soudure ne tient pas tres bien. je voudrais savoir si vous utilisez un décapant avant
soudure.je sais aussi que certains soudent directement l'aiguille sur une traverse mobile en circuit imprimé, q' en pensez vous avec votre expérience?
bravo aussi pour les video


piouls 20/11/2009 08:29


bonjour
félicitations pour votre tentative heureuse. Si les lames d'aiguilles ont été réalisées d'une seule pièce (sans articulation à mi longueur) il ne faut pas souder les deux lames sur une traverse
mobile en CI car adieu la flexibilité!!!!!! les deux petits fils de laiton en L doivent pouvoir être articulés sur cette traverse, et il faut impérativement les souder sur la pointe de chaque lame
(utiliser un peu de décapant pour soudure à l'étain que vous badigeonnez sur chacune des pièces à souder - produit que vous trouvez dans ts les magasins de bricolage) normalement, si votre rail est
en laiton ou en maillechort, la soudure tient très bien. N'oubliez pas de meuler un peu la partie soudée pour affiner la pointe d'aiguille.
bon courage 


gratteau 08/11/2009 12:18


bonjour, je me permet de regarder votre blogs sur toute les formes et je me suis aperçu d un sujet intéréssant concernant la constrution des aiguillages article 2008 avec un simple rail flexible
1M!! ma question serait de savoir combiens d aigilles peu t-on réaliser avec 1 métre de voies???? car comme vous le signifier cette constrution a un gout minimum de 5 EURO ce qui et tres
interessant!!! fellicitation pour votre blogs que je regarde tous les jours et tts vos conceil m apporte enormement a mon projet de reseau qui sera diffuser dans les jour a venir sur mon blog. n
hezitez pas a y aller faire un tour........... un grand merci!!


piouls 09/11/2009 08:05


merci, avec un rail flexible, vous pouvez réaliser entre deux et trois aiguillages selon la longueur de ceux-ci. Bon courage pour la réalisation de votre réseau.


David 01/09/2009 14:21

Bonjour je voulait savoir avant de construire sont réseau il vaut deja certain maquette comme le pont tournant pour savoir ou plaçait les rails quand le train devrait alez sur le pond ou la gare comme la votre terminus car pour mettre les rails a la bonne entre du cai des voyageur Eseque nous avons toujour besoin de certain de ses élément Pour bien començait notre réseau ?

piouls 02/09/2009 07:56


cela dépend de ce que tu veux réaliser sur ton réseau et de la taille de celui-ci. Le pont tournant concerne les réseaux de taille moyenne, mais n'est pas indispensable.


ESPOSITO 05/08/2009 17:32

DAVID ESPOSITO

Bonjour me revoila quand je regarder des site pour justememt savoir faire un reseau j ai vue des rails HO a 3 rails 2 sur les coters et 1 au milieu le rails du milieu il serre a coi? Car dans la realiter il y a des rails au milieu dans les montagne a grand pante

piouls 06/08/2009 08:23


je pense que tu as vu des rails Marklin dont le troisième rail central sert à capter le courant avec des locos équipées d'un frotteur spécifique. les deux autres rails de chaque côté servant de
masse. Il existe aussi des rails dont le rail central est une crémaillère qui sert dans les réseaux à forte pente pour éviter que les locos patinent, notamment dans les régions montagneuses






ESPOSITO 04/08/2009 21:48

bonjour je me appelle DAVID J AI 13 ANS et a mes 12 ans je me suis lenser a me faire une maquette pour lesser et grace a vous je vais pouvoir faire mon propre reseau vos truc et astuce vont beaucoup m aider je vous en remercie mon reseau sera reussit grace a vous je suis content quil y et de perssonne qui pratique le modelisme et grace a vous au college j ai cree un club modelisme et l expo etait super mercie et jespere que a mon tour je pourez vous aider a faire des truc bientot je vais cree mon propre blog jee pourer vous le passer mercie et a bientot

piouls 05/08/2009 06:54


bonjour David, je suis heureux de voir que la relève est assurée, et si tu es passionné comme moi à ton âge, tu as toutes les chances de réussir ton réseau et de développer le modélisme au travers
de ton club. Encore bravo!!!!!!


ludo1970 16/05/2009 18:21

Bonjour Piouls,

J'ai découvert votre blog et je suis impressionné par votre réalisation.

Votre méthode de conception des appareils de voie m'intéresse fortement. J'envisage de me lancer dans l'aventure mais avec du N.

Je serai ravi d'avoir plus d'informations voir des détails surtout en ce qui concerne les aiguilles.

A+

Ludo

piouls 16/05/2009 22:11


bonsoir et merci de l'intérêt porté. j'ai développé un article complet sur la réalisation des aiguillages dans la catégorie: trucs et astuces : modification des accès au pont tournant :
articles du 30 janvier, 03 et 09 février 2009. Je pense que la méthode doit être applicable à l'échelle N, bon courage.


jean-marie Daubrège 10/04/2009 08:22

Hello, Piouls!

C'est amusant, c'est le choix de la voie Roco qui m'a également amené à envisager la fabrication de certains appareils de voie.
Comme la gamme rocoline ne comporte pas de traversée oblique 10°, j'ai commandé à Dortmund un kit chez Schumacher, pour voir... Comme je n'ai jamais rien vu venir, j'ai fini par fabriquer moi-même. Maintenant, je suis chez proto87...

Bref, sympas tes appareils! Tu réutilises le travelage standart? L'idée de construire sur du dépron est intéressante, je construis sur CP, mais il faut décoller l'appareil de son double face pour le poser, et j'ai des fois, quelques soucis de soudures qui pètent...

Je m'en vais lire le reste de ton site,...

A +
Ferroviphilement

JMarie, dit JMfret

piouls 10/04/2009 15:17


Heureux de voir que d'autres modélistes tentent de construire leur propre appareil de voie. Le mieux est effectivement de poser l'aiguillage sur son support définitif au gabarit du ballast. Ainsi,
pas de risque de soudures qui lachent......


GUIGUE 20/03/2009 17:28

Bonjour, votre site fait parti de mes favoris.J'ai été tout particuliérement impressionné par la construction des aiguilles.
Je réalise moi-méme un réseau depuis que contrain et forcé, je ne peu plus travailler.
A quand un article et quelques astuces sur la construction des croisements.
Félicitation pour votre travail. Je suis trés impréssionné.

piouls 22/03/2009 07:54



merci. La construction des croisements n'a pas été développée car le principe est le même que pour les aiguillages, basé sur la découpe de traverses sur un axe symétrique. C'est à mon avis plus
facile à réaliser qu'un aiguillage, car il n'y a pas de partie mobile. Les pointes de coeur doivent être isolées, et leur alimentation électrique (recommandée) polarisée en fonction du sens de la
traversée



marc magnus/belgique 17/12/2008 19:28

Bonjour,

Je suis ravi de voir qu'il ya des modélistes qui osent faire du "scratch"comme disent les anglais et en particulier pour la voie. Je sais que votre réseau à sa voie posée mais il y a un site canadien qui propose des kits de montage que j'utilise en N ainsi que de très nombreux conseils sur www.handlaidtrack.com ainsi que des outils spécifiques à la construction d'appareils de voie. Encore bravo pur votre réseau.
Marc

piouls 18/12/2008 09:00



merci. c'est vrai que la construction maison d'un grand nombre d'appareils de voie est ardue, et que l'on peut se faciliter la tâche à l'aide de kits très bien conçus. Pour moi, c'était un
challenge et je ne regrette pas le temps passé, car j'ai pu choisir toutes les géométries des aiguillages et croisement, et surtout le matériel roulant franchit tous ces appareils sans le
moindre problème......et en plus je ne parle pas de l'économie réalisée



dorian 30/01/2008 17:40

Dorian a dit "tonton Jean-claude, t'as un beau train!" il a ajouté le blog à ses favoris.
A quand la loco vapeur qui fait tchou tchou? en video!

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche