Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 07:04
485

485

La réalisation du fleuve s'est avérée plus difficile que prévu. C'était ma première expérience de reproduction d'un cours d'eau, du moins sur une surface importante, et je suis passé par diverses étapes malheureuses que je vais décrire, notamment ce qu'il ne faut pas faire.

Bref, j'en suis venu à bout après plusieurs jours de galère, la photo ci dessus présente le lit du fleuve coulé en résine dans sa version définitive.  

300

300

Tout d'abord les ingrédients, la résine d'inclusion conditionnée en deux composants A et B qui doivent être mélangés soigneusement dans les proportions suivantes A =100% B = 60% pour obtenir une polymérisation après coulée dans un délai d'environ 24 H 00 à température ambiante. Le produit est parfaitement transparent, s'étale facilement, ne produit pas de micro bulles, bref, il était adapté aux travaux entrepris. Se munir également d'acétone qui est très utile pour nettoyer les outils et les récipients.

301

301

La notice d'instruction est à lire attentivement.......j'ai dû oublier cette étape!!!

283

283

Tout d'abord, teinter le lit du fleuve, opération réalisée avec des peintures acryliques dans plusieurs tons de vert. Les rives reçoivent quelques touches de brun/ocre/terre  

Préalablement, la péniche et la grue portuaire sont fixés par quelques points de colle. La pelle est raccordée aux 4 câbles de la grue. Pour obtenir une tension de ces derniers, j'ai ajouté un fil de laiton de 8 dixième qui traverse la pelle et la péniche, ainsi que la base du réseau. Ainsi, l'ensemble grue/péniche est figé dans une position définitive même lorsque le réseau est basculé pour les travaux de connexion électrique. J'ajouterai un ressort de compression sous le réseau pour maintenir une tension constante sur les câbles de la grue. 

303

303

En limite de la coulée, j'ai collé deux plaques de PVC sur les façades du réseau. J'ai mélangé les deux produits en respectant les proportions, mais j'ai dû inverser les contenants, car plusieurs jours après la coulée, la résine ne se solidifiait pas..... râté, il faut tout refaire!! De plus, le lit du fleuve n'était pas imperméable, avec des micro fissures qui ont occasionné des coulées sous le réseau au niveau du transformateur. Bref des dégâts qu'il fallait réparer en urgence 

339

339

Un curetage de la résine à l'état pâteux a donc été entrepris avec des ciseaux à bois. Plusieurs jours pour se débarrasser de la matière collante et poisseuse avec de gros renforts d'acétone.

341

341

les travaux progressent, le lit du fleuve est asséché, tout doit disparaître! 

344

344

Retour à la case départ. Cette fois ci j'ai pris soin de badigeonner le lit du fleuve avec un mastic en tube AMF87 qui donne un léger relief tout en colmatant toutes les fissures

347

347

349

349

Et à nouveau, phase de peinture du lit et des rives du fleuve. J'ai d'abord étalé une première couche acrylique couleur taupe, puis une seconde avant séchage complet dans une gamme de verts  

454

454

Cette fois ci, le mélange résine/durcisseur a été respecté scrupuleusement et la coulée sur une épaisseur d'environ 1 cm s'est bien déroulée, avec une solidification effective sous 24H00

484

484

Pour plus de sécurité, j'ai attendu 48H00 que la résine soit bien prise. La plaque de pvc est ensuite décollée en glissant la lame d'un couteau de cuisine.

487

487

Idem sur l'autre façade.

504

504

500

500

476

476

j'en suis venu à bout, le produit résine/durcisseur se trouve sur le site du fabricant www.resinpro.fr et est conditionné en différents volumes ( pour mémoire 41€ les deux contenants de 1 litre et 60 dl présentés sur cet article) livraison rapide

je pense que ce sera plus facile lorsque j'entreprendrai la déco du second module, les expériences malheureuses sont toujours profitables, et j'ai pris la précaution de peindre le lit du fleuve sur le futur support afin qu'il y ait une unité dans le raccord des couleurs.  

Partager cet article

Repost0

commentaires

Francis 09/11/2020 20:55

Beau résultat, le nanotrain progresse vite ! :-)
Je rejoins Jean Claude, les échecs et les tests servent à progresser.
Avec cette passion, nous sommes tous un peu masochiste, une issue positive est toujours source de de grande satisfaction.

Marc 09/11/2020 13:55

oups , sacré boulot , mais le rendu est super...Bravo.

Jean-Claude DRION 09/11/2020 12:26

C'est justement ce qui me faisait peur et donc j'avais mis ce chantier de coté
Merci du partage d'expérience
Je me mets de coté cet excellent tuto et je vais enfin pouvoir me lancer dans le courant de cet hiver...

Lhuillier Philippe 09/11/2020 10:31

Bonjour,
Bravo pour la rivière.
Un jour (deconfinement > demenagement > remontage ) je vais avoir à couler un bon metre carré de lac Leman...
Alors je prends tous les conseils...
Quelle est la consommation : vraiment 1l = 1m2 en 1 cm ?
Bon courage, et continuez à nous faire rêver !

Jean-Claude BARBUT 09/11/2020 13:15

mais je crois que le fabricant commercialise des bidons de 5 litres plus économiques:

Jean-Claude BARBUT 09/11/2020 13:12

bonjour
un litre = 1000 cm3 Sur une surface de 1 M2 avec une épaisseur de 1 cm, le calcul est le suivant: 100x100x1 = 10000 cm3 soit 10 litres de résine, mais comme il faut 60cl de durcisseur pour 100 cl de résine, il faut donc 10000: 160 = 6,25 lots de résine/durcisseur soit un coût d'environ 41 x 6 = 246 €, c'est mathématique!! bon courage pour le lac

Présentation

  • : biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche