Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2020 6 15 /08 /août /2020 06:19
703

703

704

704

705

705

706

706

707

707

708

708

709

709

Je reprends la construction d'un kit laiton JCR à l'échelle HO d'une 150 E EST dont l'ami Thierry m'a confié la partie mécanique et la finition, les plus gros travaux d'assemblage de la loco et du tender ayant été réalisés par lui-même il y a qq dizaines d'années. C'est un très beau modèle ainsi que le montre ces photos.

Je profiterai de cette intervention pour la digitaliser et ajouter des feux fonctionnels non prévus à l'origine de la conception du kit dans les années 80 

694

694

La motorisation est basée sur un moteur escap équipé d'un réducteur entraînant l'essieu central de la loco. 

695

695

Malheureusement, un pignon du réducteur est défaillant et ne parvient pas à entraîner les roues motrices, il va donc falloir le réparer!

697

697

Une chance, le carter est démontable. Un rapide examen situe le problème. L'un des pignons d'entraînement comporte deux niveaux de démultiplication qui ne sont pas solidaires. Un collage serait une solution mais risque de ne pas tenir dans le temps. J'ai donc pris l'option de le traverser pour installer une clavette interne constituée d'un fil de laiton de 8 dixième de mm. Le perçage délicat est réalisé avec un forêt au carbure sur perceuse à colonne.  

698

698

Opération réussie! Il ne reste plus qu'à remonter l'ensemble après une bonne lubrification des pignons, le pignon moteur a dû être également revu car il avait tendance à patiner sur son axe. Très belle mécanique, mais sans doute ayant souffert dans sa boîte durant des années de stockage!!!

699

699

Le moteur peut être installé. Il se glisse entre les longerons. Deux paliers en laiton assurent une rotation de l'essieu moteur N°3 sans jeu. Le pignon central est bloqué par une vis. 

700

700

703

703

Les deux essieux extrêmes 1 et 5 sont montés également sur des paliers sans jeu vertical, seuls les essieux 2 et 4 sont flottants, grâce à des petits ressorts de compression qui plaquent les roues sur les rails.  

701

701

les essieux sont en place, les roues sont emboîtées sur des axes très précis comportant un méplat qui assure un calage à 90° de l'embiellage. Le système de captation du courant basé sur des lamelles en pression sur les flancs internes des roues n'est pas fiable, après vérification à l'ohmètre, je vais donc essayer de l'améliorer.  

705

705

Le carter est simplement vissé sur les longerons et maintient tous les essieux, ainsi que le bissel avant. Un lest de plomb est prévu sur la partie arrière du châssis, l'autre à l'intérieur de la chaudière, ce qui confère à la loco un poids important. 

708

708

Selon plusieurs amateurs ayant réalisé ce kit, le seul défaut de cette loco réside dans le diamètre des roues motrices qui ont été légèrement sous dimensionnées pour respecter les entraxes, les normes fines de boudin n'étant pas toujours adoptées par les constructeurs à l'époque de la conception de ce kit. 

702

702

je dois aborder maintenant toute la distribution et l'embiellage constitué de nombreuses pièces à mettre en forme. Heureusement, l'ami Thierry a pu me fournir la notice de montage bien explicite du fabricant, ce sera la partie la plus délicate que je décrirai dans un prochain article.

A suivre 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche