Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2020 7 22 /03 /mars /2020 07:09
644

644

Bon, le confinement imposé à des côtés positifs. J'essaie d'y faire face tant bien que mal et comme je n'ai pas le choix, je replonge à fond dans mes travaux que j'avais abandonnés pour partir cette semaine à la neige......c'est raté!!!

En définitive, j'ai revu la motorisation de l'automotrice qui n'était pas satisfaisante au niveau du ralenti et dans les courbes de décélération, malgré la programmation faite sur le décodeur. J'ai donc utilisé un moteur de lecteur de CD/DVD dont le diamètre et l'épaisseur permettra de le loger à la verticale de l'axe de rotation du bogie. La vis sans fin (Roco) est introduite à force sur l'axe (2 mm) et il faut confectionner une cale/rondelle de 5 mm d'épaisseur découpée dans une plaque de xylotech, fraisée comme le montre la photo. Sur la photo, elle est présentée à l'envers et sera collée sur la plateforme du bogie débarrassée de l'ancien moteur. 

645

645

Le moteur est ensuite collé sur la cale. Plus besoin de volant d'inertie, celle ci étant largement supérieure avec ce type de moteur. J'ai revu également le système de maintien du bogie sur le châssis en adoptant la même solution que sur le bogie porteur (voir article précédent) Niveau programmation, il faut impérativement réduire la valeur de la CV5 de moitié (valeur 120) pour ne pas endommager le moteur qui fonctionne sous 4,5 - 6 V) On obtient une vitesse maxi réaliste et des ralentis exceptionnels. 

646

646

Enfin, le lest a dû être modifié, intercalé entre le moteur et le décodeur. Il s'agit d'un élément Jouef réduit en épaisseur pour passer sous la rampe d'éclairage. 

649

649

Cette fois ci, les tests de roulement sont conformes à mes attentes en matière de ralentis. 

666

666

dernière amélioration, par fraisage de deux roues pour loger des bandages d'adhérence. Donc un des essieux moteur qui ne captera pas le courant, mais sans aucune incidence puisque les deux éléments sont reliés électriquement et que le power pack installé compense les micro coupures de courant sur les zones délicates. 

672

672

Enfin, j'ai ajouté des cornières collées sur chaque bogie de la motrice afin de consolider la fixation des carters 

671

671

Un autre travail délicat porte sur la repose des marchepieds (et il y en a partout!!) dans la mesure où le fraisage interne dans la zone des bogies a fait sauter les supports. Et de toutes façons, ils auraient limité la rotation des bogies. En partie centrale, pas de problème, mais sur les bogies, j'ai pris l'option de les rendre solidaire. Quelques travaux de fraisage sur les flancs de bogie où ils seront collés à la verticale des portes d'accès cabine. J'ai dû faire quelques impasses sur le positionnement réel des marchepieds, mais je n'avais pas d'autre solution. 

673

673

Là encore, les éléments d'infrastructure sous le châssis ont dû être refabriqués, le plastique d'origine Atlas n'ayant pas supporté le décollage. Pour la réalisation, j'ai d'abord collé 4 tiges de laiton de 1 mm après reperçage du châssis, puis soudé des micro cornières (L'Octant) après mise en forme au gabarit souhaité. 

675

675

j'obtiens ainsi une fixation solide, qui respecte au plus près l'équipement de ces automotrices

676

676

A nouveau, mise en peinture du bas de caisse, par application au pinceau d'un mélange sale Humbrol (noir, brun, beige) sur les éléments ajoutés. Ce traitement sera suivi d'une seconde patine poussière. 

677

677

682

682

Avant de reposer la caisse, il faut préparer le câblage des feux en identifiant les connexions. Les fils seront soudés sur la platine époxy sur laquelle j'ai ajouté des résistances CMS de 4,7 Kohms sur chaque cathode de leds afin d'atténuer leur luminosité. 

679

679

680

680

les pantos sont des modèles REE installés à la verticale du bogie moteur. La pose nécessite de percer 4 trous de 1mm dans la toiture pour insérer les isolateurs préalablement peints en blanc sale. Un cinquième trou bien centré permet de positionner la vis qui maintient solidement le panto. 

682

682

683

683

Un dernier test avant de reposer la caisse pour vérifier que les éclairages des feux et du compartiment sont OK. Celle ci sera simplement fixée sur le châssis par qq points de colle sur les longerons avec utilisation de serre joints. 

684

684

les fanaux AR de chaque élément ont été fraisés puis repeints

685

685

Dernière intervention, masquage des fenêtres avec un ruban adhésif tamiya avant d'aborder les travaux de patine

686

686

La toiture a été repeinte avec un voile de noir sale Décapod suivi d'une patine poussière sur l'ensemble de l'automotrice et des organes de roulement. 

692

692

puis quelques touches de rouille sur le bas de caisse et châssis

697

697

696

696

699

699

terminé, l'automotrice fait ses premiers tours de roue sur le module dépôt de Gilles, elle franchit sans problème les appareils de voie dans un ralenti parfait, bonne pour le service!!

Je ne regrette pas le temps passé pour la mise au point, une quinzaine de jours, mais je suis satisfait du résultat, même si la gravure manque de finesse, défaut qui est sensiblement corrigé après patine. Je reconnais que ce modèle compte parmi ceux de le collection qui ont été les plus difficiles à motoriser. 

Comme je n'ai pas une âme de collectionneur, il sera vendu comme tous les modèles qui me sont passés entre les mains.  

Partager cet article

Repost0

commentaires

Antoni Llorca Martínez 22/03/2020 12:43

Un gros merci depuis la aussi confinée Catalogne Sud.

Présentation

  • : biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche