Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2019 6 30 /11 /novembre /2019 18:54
968

968

Les travaux de cette semaine portent sur la digitalisation et la re-motorisation d'une loco/tender articulée BR 98 DR produite par Rivarossi il y a quelques dizaines d'années, confiée par l'ami Gérard. Je crois savoir que c'était un cadeau de son épouse. 

La photo ci dessus présente le modèle dans sa livrée d'origine propre aux locos germaniques. Son fonctionnement en analogique est correct, basé sur un couplage de deux essieux moteurs articulés disposant chacun de leur embiellage propre. La transmission est réalisée par un jeu de cardans à partir d'un moteur assez gourmand dont la conception est aujourd'hui dépassée. Par ailleurs, son remplacement par un modèle ayant un plus faible encombrement est imposé pour loger un décodeur, la place étant très réduite. J'ai prévu également de remplacer le système d'éclairage à base d'ampoules. Enfin, une légère patine devrait améliorer l'aspect trop neuf de cette loco au demeurant originale et plutôt sympathique.

971

971

Le démontage est aisé, deux vis pour dégager la caisse du châssis métallique.

Les essieux moteurs sont montés sur deux bogies articulés reliés par un jeu de cardans .

967

967

la transmission est assurée par un gros moteur qui occupe quasiment toute la cabine de conduite. Un rapide examen du corps interne de la chaudière ne permet pas d'envisager de loger un décodeur dans cet espace. Une solution s'impose, remplacer le moteur par un modèle plus petit et moins bruyant, tout en conservant le mode de fixation. 

973

973

Un usinage du châssis est nécessaire pour positionner le nouveau moteur Mitsumi, opération exécutée avec la fraiseuse Proxxon

974

974

Le moteur est fixé sur le support d'origine par une vis après perçage au gabarit correspondant. J'avais envisagé d'installer un volant d'inertie, mais la place manque à l'arrière sous la soute à charbon. Par contre, un volume est dégagé sous le moteur qui permettra de loger un décodeur.  

976

976

Un second fraisage est exécuté sous le châssis AR pour installer une led bicolore canon sur un petit circuit imprimé confectionné dans une plaque cuivrée époxy

978

978

La disposition de la led est sensiblement identique à celle de l'ampoule remplacée, une résistance de 1000 ohms est ajoutée sur chaque cathode, l'éclairage des lanternes est assuré par un conduit lumineux qui sera conservé. 

978

978

A l'avant, le support d'ampoule permet de loger une led canon bicolore par simple collage, en veillant à ne pas faire contact avec les 3 pattes, car c'est un point de captation du courant d'une file de roues de la loco.

980

980

le décodeur situé sous le moteur facilite les branchements, la captation du courant se fait via la masse métallique du châssis pour une file de roues et par le support d'ampoule isolé AV pour l'autre file de roues. La caisse de la loco reposée permet de vérifier que l'éclairage des lanternes AV et AR est OK.

983

983

J'ai ajouté un éclairage intérieur cabine qui sera programmable avec la touche Aux 1 de la centrale digitale

086

086

Et maintenant que la place est dégagée, je peux installer un mécanicien (personnage Preiser) Le corps du moteur a été peint en noir mat. 

987

987

Avant de reposer la caisse, j'applique un léger voile de patine acrylique à solvant (noir sale toiture) Décapod sur les organes de roulement,  et le châssis. Cette opération est exécutée sous régime moteur ralenti pour bien couvrir les voiles de roues et tout l'embiellage. Le nettoyage des bandes de roulement est réalisé immédiatement après à l'aide de coton tiges imbibés d'acétone.   

988

988

Même traitement pour la caisse et la chaudière

998

998

Dernière intervention avant repose de la caisse, pose de vitrages latéraux en cabine, et remplissage de véritable charbon dans la soute arrière. 

996

996

997

997

Terminé, la loco fait ses premiers tours de roues en régime digital sur le module 3 de Gilles actuellement en transit dans mon garage. 

A +

Partager cet article

Repost0

commentaires

manu-bois 01/12/2019 12:03

salut, pour quoi tu dis "une patine acrylique a solvant", acrylique c'est a l'eau, solvant, c'est diluant ou white-spirit ou acétone, je comprend pas !! A +, cette loco est magnifique pour son age !!

piouls 01/12/2019 12:57

Désolé, mais les patines acryliques à solvant ne peuvent pas être utilisées avec de l'eau, mais avec un solvant spécifique, fais un tour sur le site "décapod" où tout est très bien expliqué.
bonne journée.

Marc 30/11/2019 21:37

Fichtre, une trés belle petite locomotive et peu courante..

Bravo , pour les travaux ..

Présentation

  • : biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche