Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2019 2 15 /10 /octobre /2019 18:54
671

671

L'installation d'un décodeur (Lenz) ne pose pas de problème particulier. J'ai pu le loger sur le moteur en confectionnant un petit support PVC. Toutefois, j'ai dû ouvrir la cabine car certains composants gênaient la repose de l'élément de toiture

672

672

Dans la mesure où j'ai prévu d'installer des feux fonctionnels, je laisse la place sur un côté du moteur pour réaliser une platine qui permettra de connecter les fils au décodeur. Ainsi, le câblage sera centralisé dans ce secteur. Le support de châssis a été fraisé légèrement sur les traverses pour laisser le passage des roues dans les courbes. 

667

667

Le fabricant a prévu deux points de fixation de la caisse sur le châssis moteur, mais il faut les percer et les tarauder (2 mm)

668

668

La fixation des bogies sur le châssis se fait par deux écrous qui seront ensuite bloqués par un point de colle cyanolit 

673

673

A ce stade d'avancement des travaux, j'ai réalisé un nouveau test de roulement en régime digital, et là, après plusieurs tours de circuit, la loco stoppe (court circuit?) En fait, j'ai oublié d'isoler l'une des platines époxy chargée de capter le courant sur la file de roues isolées, ce qui fait que les essieux font contact d'une manière aléatoire sur les parties cuivrées. Il faut tout démonter et faire une saignée avec un disque à tronçonner comme le montre la photo.  

674

674

A nouveau remontage, calage des manivelles, et essais avec un cardan monté sur une perceuse.  

677

677

Nouveau problème, les écrous fendus bloquant les manivelles et les roues ne tiennent plus sur les pas de vis des essieux altérés, quant à la manivelle médiane, son support collé sur le flanc de bogie fait la malle!!. Je suis à deux doigts d'abandonner!!!!

676

676

J'entrevois une solution, percer un trou excentré de 5 dixième sur les écrous extrêmes d'essieux pour introduire un fil laiton collé formant clavette et bloquant les manivelles préalablement calées à 90° de part et d'autre du bogie. Pas sûr du résultat, mais je n'ai plus d'autre choix!!! Quant à la manivelle centrale, je vais la désolidariser des bielles en rectifiant son profil afin qu'elle soit cylindrique. Elle sera simplement collée mais n'aura plus aucune fonction mécanique. Cela devrait permettre de conserver l'embiellage en limitant la résistance mécanique au roulement. A noter que les bielles masquent l'essentiel des manivelles centrales et que cette adaptation de fortune sera quasiment invisible.

678

678

Cette fois ci, la partie mécanique est validée, les bielles ont reçu une petite touche de rouge, et je vais pouvoir patiner à nouveau les bogies dont la peinture a un peu souffert durant toutes ces manipulations. 

679

679

sur cette photo zoomée, nous voyons que la manivelle centrale "factice" est peu visible, masquée sur l'essentiel par la bielle.  

681

681

Après des heures de casse tête avec l'embiellage, je peux passer à d'autres travaux plus sympathiques, la peinture de la traverse de choc en rouge vermillon

682

682

et l'installation de feux réversibles avec des leds canon BTC/rouge après reperçage des orifices de la caisse (2 mm). J'ai conservé les optiques de phares du fabricant en les perçant. Ils seront collés sur les embouts des leds canon 

683

683

La caisse en résine est suffisamment épaisse pour ne pas filtrer l'éclairage des leds par transparence, et la peinture qui sera faite ultérieurement devrait permettre une diffusion correcte des feux

684

684

Les leds sont montées en parallèle et connectées à des rubans adhésifs cuivrés qui cheminent sous les deux capots. Cette disposition évite la présence de fils qui pourraient s'accrocher sur la transmission cardans

685

685

La totalité du câblage se fera en cabine, après ajout de résistances sur les cathodes de leds

686

686

Le montage du pantographe nécessite une adaptation sur la toiture, car les embases d'isolateurs ne correspondent pas à ceux du moulage résine. 

688

688

La caisse a reçu un premier voile de peinture acrylique à solvant Décapod dans la couleur verte SNCF.  

690

690

un platelage doit être ajouté de chaque côté de la toiture, il sera collé puis peint lors de l'application de la seconde couche de vert SNCF à l'aérographe

691

691

Avant de poser les vitrages, il faut peindre les entourages des fenêtres en rouge. Celles ci sont moulées en relief, ce qui permet de traiter cette opération précise avec un stylo à peindre Posca

692

692

Le panto peut maintenant être posé, il est fixé par deux vis après taraudage du support (2 mm) Une patine noir sale est ensuite appliquée à l'aérographe

694

694

La caisse est ensuite patinée toujours avec la game de produits acryliques à solvant "décapod" qui peuvent être diffusés à l'aérographe en l'état.   

697

697

Une petite platine époxy comportant trois pistes a été confectionnée pour raccorder les fils des feux AV et AR, après ajout de résistances CMS de 8 Kohms sur chaque cathode des leds. 

698

698

schéma de branchement de pistes cuivrées, je peux maintenant fixer la caisse sur le châssis

699

699

Test d'éclairage, c'est OK, je verrai par la suite s'il faut atténuer encore l'intensité d'éclairage des leds. 

la suite sera consacrée à la finition, pose de rambardes, marches d'accès, ce qui promet pas mal d'embûches vu la conception très fragile des éléments concernés.  

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marc 16/10/2019 10:52

Fichtre
Sacré boulot, et , toujours la solution génial...Bravo

Présentation

  • : biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche