Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2019 2 24 /09 /septembre /2019 05:20
511

511

RMA a produit il y a quelques dizaines d'années une 2D2 (femme enceinte) de belle facture mais qui présente quelques défauts que je vais essayer de corriger. L'objectif est de revoir la motorisation très bruyante, sa tenue sur les rails notamment dans les courbes et sur les zones d'aiguillages, et enfin réaliser quelques améliorations (digitalisation, éclairage des feux, captation du courant)

514

514

Le démontage caisse/châssis par dévissage est aisé. le châssis métallique rigide limite le débattement dans les courbes pour les 4 essieux moteurs et le contact des roues sur les rails reste approximatif. Le moteur est un modèle ouvert 3 pôles de type Trix aujourd'hui dépassé, car très bruyant. La transmission se fait via une vis sans fin qui attaque une cascade de pignons sur les 4 essieux moteurs de la loco. Il sera remplacé par un moteur à carter fermé silencieux et plus performant.

L'extraction de la vis sans fin est réalisée avec un Puller  

520

520

Un berceau est confectionné pour accueillir le nouveau moteur en vérifiant qu'il ne gêne pas le passage des roues motrices. L'inscription en courbe ne peut pas descendre en dessous de 600 mm de rayon, compte tenu de la conception rigide du châssis métallique et de la caisse qui limite le débattement des deux bissels. 

513

513

Sur ce modèle, les bissels sont solidaires d'une jupe articulée permettant un débattement limité dans les courbes. Premier constat, le système de fixation était mal positionné entraînant des déraillements fréquents. 

522

522

De plus, ils sont très légers et ont tendance à quitter la voie. Aussi, j'ai usiné des lests en plomb qui devraient améliorer leur tenue sur les rails

523

523

Vue du bissel à l'envers, il importe de ne pas sortir du gabarit. Ils seront collés et maintenus par des fils de laiton traversant les longerons pour plus de solidité.

526

526

j'ai profité de cette intervention pour créer une ligne de captation du courant sur une file de roues de chaque bissel, par découpe de lamelles en chrysocale selon le profil recherché.  

525

525

Les roues de chaque bissel étant isolées, la captation se fera sur leur flanc interne, il convient de vérifier que rien n'entrave leur rotation, ce qui nécessite un léger ponçage des bandages métalliques affleurant sur la partie plastique.  

527

527

Une fois les éléments remontés, je peux vérifier que la nouvelle motorisation et la prise de courant est plus efficace, basée sur 8 roues sur chaque file de rails contre 4 auparavant. 

515

515

Mais un nouveau problème se pose, le remplacement des bandages d'adhérence usés sur les deux essieux médians. Leur épaisseur de l'ordre de 1 mm n'est plus aux normes actuelles des bandages que l'on peut se procurer dans le commerce qui sont de moitié. Et comme ce produit est quasi introuvable, j'ai donc entrepris de rectifier les bordures des roues pour permettre un fonctionnement normal des bandages (Roco) 

519

519

L'opération est réalisée avec précision avec la fraiseuse PROXXON, en réduisant le diamètre de 1 mm, Il importe effectivement de traiter chaque roue motrice, afin qu'elles aient toutes le même diamètre et un appui identique sur les rails.

516

516

Là encore le puller permet d'extraire correctement les axes de chaque roue. 

528

528

Avant de remonter les organes de roulement, j'ai appliqué à l'aérographe un voile de patine noir sale sur le bas de caisse, sur les flancs de roues motrices et les bissels, suivi d'un nettoyage immédiat des bandes de roulement 

530

530

Les organes de roulement peuvent être remontés, un test permet de vérifier que toutes les roues captent bien le courant.

533

533

Avant d'installer un décodeur, je vérifie que la loco se comporte bien dans une courbe et contrecourbe de 120 cm de diamètre, le problème récurrent à l'origine de ces travaux étant un déraillement fréquent des bissels. Tout est OK désormais.  

534

534

Le plus dur est fait, j'ai revu également les lamelles de contact sur les roues motrices qui exerçaient une pression trop forte. Je vais pouvoir attaquer la digitalisation du modèle et la pose de feux fonctionnels

A suivre

Partager cet article

Repost0

commentaires

Marc 24/09/2019 19:24

Bonjour..
Bravo , quel degré d' ingéniosité..
je dirais que c' est quelqu' un comme vous qu' il faudrait chez jouef , pour nous fabriquer des locomotives qui tienne la route, enfin le rail..
Car le modèle de la 241 P est plutôt raté ainsi que la 141 TA ...

Encore bravo pour les travaux..
Marc

BARBUT 24/09/2019 20:25

Bonjour
je suis partiellement d'accord pour la dernière version de la 241 P produite par J/H (traction tender insuffisante), mais par contre la 141 TA est une réussite parfaite de la marque.
Ne pas oublier que la plupart des soucis que rencontrent les modélistes avec leur loco modernes est liée le plus souvent à une pose des voies incorrecte ou l'utilisation de rails trop anciens qui ne correspondent plus aux normes actuelles.

Présentation

  • : biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche