Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2019 6 21 /09 /septembre /2019 06:11
428

428

 

Aujourd'hui, je vous propose un reportage photos sur le réseau suisse de Kaeserberg, réalisé par Jean-Luc, un fidèle lecteur du blog biscatrain qui a eu l'heureuse initiative de me communiquer le fichier correspondant. Qu'il en soit remercié! 

Les chemins de fer du Kaeserberg

C’est à Granges-Paccot, à quelques kilomètres de la ville suisse moyenâgeuse de Fribourg, que l’on peut admirer, dans un bâtiment moderne magnifiquement aménagé, le réseau des chemins de fer du Kaeserberg.

Conçu et fondé par Marc Antiglio, ce réseau imaginaire à l’échelle HO évoque les chemins de fer suisses des années 90. Trois compagnies y sont représentées : les CFF (chemins de fer fédéraux), les RhB (chemins de fer rhétiques) et le KBB (compagnie imaginaire locale qui, comme le réseau, doit son nom à Willy Kaeser, ami prématurément disparu de Marc Antiglio qui partageait sa passion).

Dix-sept ans ont été nécessaires pour réaliser cet exceptionnel réseau sur une surface de 610 m2 sur trois niveaux. En préalable à la visite, un film présente cette œuvre aux visiteurs auxquels est également remis un beau guide très riche en photos et informations.

Le niveau inférieur est occupé par une immense gare de stationnement à deux étages non paysagés, un atelier de réparations et un circuit de test du matériel roulant. Les trains quittent cet endroit pour accéder à l’étage supérieur par une rampe hélicoïdale d’une hauteur de 2m40 (14,5 tours, 134 m de longueur développée).

A l’étage médian, les convois débouchent dans la maquette paysagée qui, malgré ses dimensions, a fait l’objet d’une décoration soignée et fourmille de saynètes mettant de la vie dans cet ensemble impressionnant. En marge des magnifiques gares de passage, des villes et villages, du bateau, du cirque ou encore du chemin de fer à crémaillère qui attirent immédiatement  l’œil, le visiteur attentif découvrira de multiples scènes drôles, touchantes, inattendues que la mise à disposition de petites jumelles tout le long du réseau lui permettra de détailler à loisir.

Enfin, quelques marches lui permettront d’accéder à l’étage supérieur d’où il bénéficiera d’une vue panoramique sur l’étage médian et où il découvrira les montagnes et vallées des Grisons parcourues par le chemin de fer rhétique. Là encore, la décoration a fait l’objet de beaucoup de soins et d’imagination. A cet étage, 35m de voie sont encore en construction et, aidés en cela par une petite maquette didactique, les visiteurs peuvent découvrir et apprécier les techniques mises en œuvre par les modélistes.

Au total ce sont ainsi plus de deux kilomètres de voies (1220 m HO, 825 m HOm et 14 m de voies à crémaillère) qui ont été nécessaires dont 398 m sont équipées de caténaire. Trois cents locomotives et automotrices, mille six cent cinquante wagons à la qualité de roulement irréprochable parcourent ce réseau où les convois atteignent parfois plus de trois mètres de longueur.

Le mouvement des trains est assuré par deux opérateurs (un à l’étage médian et un à l’étage supérieur) qui disposent de pupitres de commande équipés de TCO, d’ordinateurs (5 sont liés en boucle) et d’écran de télévision. Sous une tension de 13,8 V, l’exploitation informatisée est assurée via 601 cartes électroniques comptant 7806 entrées/sorties. Pas le moindre décodeur n’est donc nécessaire dans les locomotives. Le logiciel est conçu pour la gestion de 400 machines pour lesquelles il règle bien sûr la vitesse, l’accélération et le freinage.

Enfin, toutes les demi-heures, le réseau est plongé pendant six minutes dans une ambiance nocturne qui met en évidence la qualité des multiples éclairages qui contribuent également à faire vivre la maquette (signaux, éclairage des trains et des bâtiments, etc.).

En conclusion une œuvre magnifique présentée dans un écrin qui ne l’est pas moins.

loco exposée

loco exposée

étage inférieur

étage inférieur

étage inférieur

étage inférieur

étage inférieur

étage inférieur

étage 1

étage 1

étage 1

étage 1

étage 1

étage 1

étage 1

étage 1

136

136

159

159

208

208

918

918

931

931

047

047

105

105

905

905

149

149

560

560

562

562

567

567

575

575

582

582

578

578

568

568

564

564

466

466

464

464

463

463

457

457

440

440

Etage 2

Etage 2

589

589

590

590

594

594

595

595

598

598

portion du réseau en construction

portion du réseau en construction

018

018

550

550

613

613

640

640

646

646

740

740

745

745

poste de commande et de surveillance

poste de commande et de surveillance

047

047

058

058

106

106

Et pour finir, quelques vues de la ligne du Gothard 

2008

2008

2016

2016

1945

1945

148

148

Enfin, le Pilatus qui est la ligne la plus raide du monde avec des pentes atteignant 48%, un exploit pour les concepteurs

227

227

226

226

239

239

240

240

258

258

261

261

280

280

364

364

547

547

Avec une vue exceptionnelle au terme de l'ascension!!!

Bon visionnage et encore merci à son auteur Jean-Luc pour le partage

Partager cet article

Repost0

commentaires

Stéphane Voillat 23/09/2019 12:05

Salut Jean-Claude, je connais bien cette endroit, à voir sur mon blog quelques séquences vidéos.
Merci pour le partage, vraiment c'est beau cette endroit.
Amitié
Stéphane Voillat

Jean-Claude 21/09/2019 22:53

C'est magnifique,
merci pour le partage Jean-Claude

Gilles 21/09/2019 10:23

Magnifique et impressionnant tout autant que les paysage de la Suisse. Merci pour les partage.

Présentation

  • : biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche