Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2017 4 19 /10 /octobre /2017 05:00
264

264

Avant d'aborder la déco du module coulisse, j'ai souhaité remplacer les lampadaires que j'avais déjà installés sur la gare de passage de Saint Jean. Ces derniers étant encore équipés d'ampoules, leur durée de vie est forcément limitée.

j'ai trouvé un lot d'articles similaires fonctionnant avec des leds ton chaud. Ils sont commercialisés via Ebay par la boutique en ligne electron-discount (Ets Carpentier 18 Le Tuquet 87230 Les Cars) qui propose une gamme complète couvrant quasiment tous nos besoins. 

252

252

Ces lampadaires réalisés en métal sont solides, dispensent une lumière assez réaliste à l'intérieur des globes. Je les ai fixés définitivement avec un point de colle sur leur base. Il restera à les raccorder électriquement sous le plateau en intercalant une résistance de l'ordre de 1 Kohms. Et bien sûr, une patine appropriée pour les vieillir. 

253

253

Dans la même optique, j'ai installé des réverbères anciens à base de leds ton chaud côté cour de la gare provenant du même fournisseur. 

257

257

Mais revenons sur le module coulisse où j'ai installé également quelques lampadaires sur le quai non couvert. J'ai revu aussi les bancs proposés dans le kit Faller, dont le style était un peu trop germanique.

247

247

Il s'agit de modèles SNCF finement réalisés en bois par découpe laser (Fournisseur Décapod) avec quelques personnages assis Preiser

195

195

J'aborde maintenant la structure montagneuse à l'ouest du module où débouchent deux tunnels sur deux niveaux différents. j'ai prévu de les décaler afin d'obtenir un meilleur résultat au niveau visuel, celui au premier plan en façade masquant le second. J'utilise des couples de dépron découpés dans une plaque de 4 cm d'épaisseur. La voûte des tunnels est façonnée directement dans la masse.  

198

198

Les couples de dépron sont juxtaposés ou empilés pour constituer le relief. Les portails de tunnels sont découpés dans des chutes de murs de soutènement Faller. 

204

204

le matériau utilisé par Faller se découpe aisément avec un cutter, les chants doivent être gravés  en appliquant légèrement le dos d'une lame de cutter pour marquer les joints. Les chaperons coiffant les murs de soutènement ont été réduits en largeur. Une fois le portail construit, il convient de le repeindre.

207

207

j'utilise un aérosol gris pierre de la gamme premium Belton qui a l'avantage de ne pas dégrader la matière. Une fois bien sèche, la surface est moins fragile et peut être patinée sans risque, avec un lavis et des terres à décor.  

213

213

Un premier tunnel a été traité et vient d'être collé définitivement à son emplacement. 

225

225

Sur cette voie en courbe, je n'ai pas prévu d'ajouter une voûte en pierre, elle a été simplement peinte en gris sale et figure une structure rocheuse bétonnée qui reliera l'autre tunnel sur le module dépôt. 

221

221

L'autre tunnel débouchant sur la voie en tranchée est traité selon le même processus. Les murs de soutènement ont été adaptés pour s'intégrer dans le relief. 

222

222

Par contre, la voûte de ce tunnel a été traitée avec des chutes de plaques Faller, également repeintes en gris foncé et copieusement salies. 

226

226

Une fois les tunnels posés, j'applique sur la structure dépron un enduit colle pour panneaux BA13   

237

237

Lorsque le plâtre est bien sec, je peint l'ensemble avec un mélange acrylique de vert/brun qui servira de base pour la végétation. 

268

268

En limite ouest, le module coulisse est délimité par des panneaux de MDF qui épousent le relief. Bien que non visibles, ils ont été peints. Sur cette photo, nous voyons la différence de niveaux sur les voies de raccordement au module dépôt (8 cm) les installations de la gare de St Hilaire se trouvant à un niveau médian de + 4 cm

232

232

petit travail préparatoire avant de reposer la remise, créer une plateforme qui n'existe pas sur la maquette, à base de plaques de carton canson.

280

280

les trous générés par les punaises ont été rebouchés, et la plateforme sera peinte, puis copieusement salie (traces d'huile)

281

281

Avant de fixer la remise Kibri, j'ai prévu de représenter une petite animation dans le bâtiment qui a été équipé d'éclairage, la caméra embarquée ne ratant pas le moindre détail "oublié" 

282

282

Une partie a été collée sur la plateforme

289

289

et l'autre sur le  pourtour de la remise, avec quelques machines outils, établi, et mécaniciens

291

291

Je ne garantis pas les installations et équipements présents dans ce type de remise, pour moi, l'essentiel est de créer un semblant d'animation plutôt que de laisser un espace vide!! Maintenant, je peux fixer définitivement la remise. Il restera à installer un passage planchéié en façade et fixer les portes en position ouverte. 

259

259

Maintenant, je peux terminer le chantier fastidieux de ballastage, toujours délicat lorsqu'on aborde les zones d'aiguillages. Pour limiter les dégâts de la colle liquide et des grains de ballast récalcitrants sous les traverses d'aiguilles, je protège ces dernières avec des rubans adhésifs tamiya. 

261

261

Il faut être patient!! et ne pas s'affoler si une zone est insuffisamment couverte. Un rattrapage est toujours possible après coup. 

265

265

Même si la répartition du ballast a été faite soigneusement, il reste toujours des grains de ballast qui débordent sur les traverses après séchage. Il est facile de les éliminer en grattant avec un cutter à lame plate sur toute la surface interne des voies. La dernière opération portera sur l'application d'un léger voile de couleur poussière à l'aérographe sur les rails et les traverses pour unifier la teinte de la voie, lorsque la déco végétation sera plus avancée. 

273

273

Un test de roulement en poussant un wagon ou mieux en faisant circuler une loco permet de vérifier que la circulation sur toutes les voies et traversées d'aiguillages est OK. Il est temps maintenant d'attaquer la phase finale, pistes piétonnes, herbages, rochers, arbres, arbustes, routes, trottoirs, bref, tout ce qui contribue à la finition d'une maquette. 

A suivre

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bernard 29/10/2017 11:19

Bonjour
J'ai découvert ton site en 2014 quand je me suis remis au train. J'ai acheté une maison avec un grenier ce qui m'a donné l'idée de me remettre au train. Auparavant je n'avais pas de place dans la maison ou j'habitais. Je suis donc entrain de réaliser un réseau de type modulaire. Il est loin d'être a la hauteur de tes réalisations mais elles me servent de d'inspiration. Je me pose une question comment fais tu pour patiner tes voies car en ce moment je cherche des idées j'utilise des rails PECO travelage béton. Merci pour tes conseils et a bientôt pour suivre tes réalisations

Voillat Stéphane 22/10/2017 10:51

Tes explications sur ce que tu fais est unique, je dirai clair et précis. Les images présentées sont très belles. Merci à toi, et surtout bravo.
Stéphane.

Marc 20/10/2017 11:23

Bonjour..

Rien à re-dire ,
-Superbement beau..
sa se laisse regarder comme quand on déguste une bonne glace..

que du bonheur...

juste une petite remarque...

Vous allez trop vite , quand vous aurez fini , nous n' aurons plus rien à nous regaler..

que c' est beau..

moi j' arrive avec peine à avancer mes 2 modules...

DOSNE 20/10/2017 05:45

Bonjour,

C'est toujours avec plaisir que je suis vos réalisations...

Bonne continuation

Ludovic

Jean-Claude (Papybricolo) 19/10/2017 11:12

BRAVO Jean-Claude,
Superbement bien réalisé et bien expliqué
Amicalement
Jean-Claude

Présentation

  • : biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche