Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 18:30
758

758

J'aborde maintenant la partie mécanique de cet autorail. Au vu du plan de montage, je ne souhaite pas retenir le mode de transmission par cardans avec un moteur décalé par rapport au bogie moteur, d'autant que les éléments me paraissent peu fiables, s'agissant d'une conception qui date des années 80. Après examen, j'opte pour un micro moteur 5 pôles qui trouve sa place entre les flasques laiton qui seront par contre utilisés.

769

769

Les deux flasques supportant les essieux ont reçu des paliers repercés au diamètre 2 mm. Un micro moteur 12V à double sortie d'arbre 1,5 mm a été équipé de deux vis sans fin (module 0,4) et d'un mini volant d'inertie 

771

771

Le volant déborde légèrement. Il faut donc ouvrir deux fenêtres sur les flasques. 

773

773

Le moteur sera pris en sandwich entre les flasques. Les essieux seront équipés de pignons de récupération Roco (module 0,4). Deux petites cales en styrène de 0,5 mm d'épaisseur sont collées de part et d'autre sur le porte charbons afin éviter tout frottement avec l'induit moteur. Enfin, une barre laiton de section 3x2 mm est soudée sur chaque flasque pour respecter le gabarit du bogie et permettre une fixation supérieure pour sa rotation. 

774

774

Il ne reste plus qu'à assembler les éléments en vérifiant avant collage que les pièces mécaniques tournent librement, notamment le positionnement vis sans fin sur pignons doit être précis. Les angles vifs de chaque flasque laiton ont été tronçonnés à 45° avant cette opération. 

776

776

Un premier test permet de vérifier que le fonctionnement du bogie moteur est OK avec des ralentis et un niveau sonore excellents. Une petite cale a été ajoutée sous le carter moteur.  

777

777

La pose des flancs de bogie ne pose aucun problème, ils s'encastrent précisément dans les orifices carrés des flasques laiton. Il faut vérifier que les roues ne touchent pas sinon court circuit assuré. j'ai retenu des essieux aux normes fines NEM RP25 diamètre 10,5 mm (fournitures Limousin Modélisme Train) Un morceau de circuit imprimé a été collé sur les flasques qui serviront de support pour les lamelles de prises de contact 

781

781

Le bogie porteur est traité de la même manière, mais les paliers sont cette fois ci orientés vers l'extérieur des flasques, puis légèrement réduits en épaisseur afin d'obtenir l'écartement exact des roues. j'ai utilisé les supports d'origine Keyser pour fixer l'axe de rotation des bogies. Par contre, je les ai tronçonnés. 

783

783

Les deux bogies présentent des hauteurs différentes. Il faut donc concevoir un châssis adapté. Il sera découpé dans une plaque époxy de 1,5 mm d'épaisseur dont le gabarit a été calqué sur le modèle en plastique contenu dans le kit Keyser

 

790

790

Des lamelles en chrysocale de 8 dixième de mm d'épaisseur ont été découpées au ciseau et soudées sur la petite plaque de CI.

784

784

Le châssis constitué de deux éléments est mis en forme et soudé sur la partie cuivrée des plaques époxy, en respectant les niveaux différents des bogies moteur et porteur (décalage 6 mm). Une vis est soudée à l'emplacement des axes de rotation. Je n'ai pas retenu l'aménagement intérieur prévu par le fabricant, celui ci étant encore plus sommaire que celui récupéré sur un modèle Atlas dont nous voyons sur cette photo la découpe. 

785

785

Une équerre en laiton consolide les deux niveaux du châssis

786

786

Tout au long de cette construction, il faut vérifier le bon positionnement des éléments châssis/caisse/bogies sur les rails. Lorsque les cotes sont bonnes, il est temps de prévoir la réglette qui supportera la rampe de leds CMS chargée d'assurer l'éclairage intérieur.  

792

792

Une première couche d'apprêt est appliquée à l'aérosol. 

798

798

quatre petites cales de 1,5 mm d'épaisseur sont ajoutées par collage à chaque extrémité de la caisse. Elles serviront à positionner correctement le châssis qui prend appui dessus. 

800

800

La hauteur sur rail du renault VH est ajustée en positionnant tampons contre tampons un autre autorail (sur cette photo un dietrich)  

802

802

installation d'un conducteur

817

817

le sol, les sièges et les cloisons ont été peints  avant la pose de voyageurs Preiser. Je ne garantis pas les couleurs d'origine, l'intérieur étant peu visible une fois la caisse reposée.  

804

804

Durant toutes ces étapes, il  faut vérifier le bon positionnement du châssis dans la caisse. Nous verrons plus tard comment la fixer. 

807

807

les bogies ont été peints en gris 27 Humbrol

806

806

L'opération la plus délicate commence avec la mise en peinture de la caisse. J'utilise un aérographe en prenant soin de faire plusieurs passes légères afin de ne pas empatter le modèle. 

810

810

Le séchage est accéléré en exposant l'autorail en plein soleil. En fin d'après midi, il cogne encore très fort dans les Landes!!

819

819

Une seconde couche crème a été appliquée le lendemain, j'attendrai 24H00 de plus pour entamer la mise en peinture rouge, le masquage avec des rubans adhésifs Tamiya devra être particulièrement soigné, car les cabines figurent des moustaches qu'il convient de bien reproduire. Là je suis un peu inquiet!!

Bref, je dois reconnaître que la construction d'un kit métal intégral est un gros chantier, et dans la mesure où j'envisage une digitalisation sonore du modèle, çà ne fait que compliquer la tâche!

Partager cet article

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

huard jean paul 06/08/2017 10:55

bonjour et merci pour cette démonstration qui est superbe bon weekend

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche