Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 07:37
464 et 180
464 et 180

464 et 180

Depuis quelques années, les fabricants rivalisent pour proposer des caméras embarquées de plus en plus sophistiquées dont les applications sont essentiellement orientées vers les reportages de type activité sportive, la plupart par leur robustesse étant adaptées aux sports extrêmes. Par le passé, j'ai pu tester quelques modèles qui m'ont été très utiles pour réaliser les différentes vidéos diffusées sur ma chaîne you tube, mais aujourd'hui, force est de constater que leur performance sont dépassées, notamment en matière de définition, d'autonomie et de transmission des images. 

Je me suis intéressé à deux modèles dont la taille et les spécificités techniques semblaient adaptées aux applications de modélisme ferroviaire, bien qu'aucune étude ou commentaire sur les forums dédiés à ces caméras ait pu conforter mon choix dans ce domaine.   

 

457

457

La caméra Kodak pix pro SP1 dispose d'un écran latéral qui permet de visionner et faire la mise au point une fois l'appareil posé sur un wagon de type plateforme (ici un liliput) Les touches de fonction sont disposées en partie supérieure de la caméra, ce qui facilite les interventions directes. Cet appareil peut également être connecté via wi-fi à un smartphone après chargement de l'application Kodak dédiée, avec pilotage et contrôle des images à distance.

Elle est livrée avec deux objectifs interchangeables, le premier qui nous concerne avec un grand angle de 160° et le second dédié aux prises de vue sous-marines (et oui, il est étanche, mais sans intérêt pour nos applications) lequel réduit l'angle à 90°. Plus intéressant, c'est sa possibilité d'ouverture différente pour modifier le champ de vision avec quatre choix:

grand angle, médium, étroit et water ring, ce dernier étant spécifique aux prises de vues sous l'eau. 

Quant à la définition, en mode vidéo, elle va de WVGA, 720p, 960p, 1080 pixels avec une cadence d'images de 30 à 120 par secondes. En mode photo, au format 16/9 la définition atteint 10 Mp et 14 Mp en 4/3, avec un mode rafales.

La qualité d'images indoor (netteté, coloration, sensibilité) est au RV, j'ai même été étonné de la netteté à très faible distance du sujet filmé (moins de 20 cm) Pour nos applications, il est judicieux de faire le choix d'un angle étroit car le grand angle d'origine 160° ouvre très large et a tendance à créer des déformations dans l'image proche identiques à celles d'un objectif de type fish eyes

Enfin, l'autonomie est d'une trentaine de minutes en mode vidéo 1080 pixels, ce qui permet d'enregistrer de belles séquences d'une traite. Le stockage se fait sur une micro carte SDHC de 32 Go maxi, la transmission des images sur PC via un câble USB.     

 

459

459

Sur cette photo, nous voyons que la fixation est très facile à réaliser. Il suffit de percer la plateforme du wagon et utiliser une vis de type trépied de caméra.

467

467

Un capot rabattable étanche s'ouvre à l'arrière de la caméra. On aperçoit la batterie interchangeable, l'emplacement pour la carte SDHC, la prise HDMI pour lecture directe des images sur TV et la prise USB pour transfert sur PC et rechargement de la batterie.  

963

963

Le gabarit de cette caméra la destine aux réseaux non équipés de caténaires, c'est le seul point négatif que je lui ai trouvée. (dimensions longueur 84,5, largeur 39,5, hauteur 51,4 mm) En largeur, elle ne déborde pas du wagon support, ce qui permet des prises de vues intéressantes sur mon diorama, avec notamment des mouvements fluides avec la BB67000 de Jouef/Hornby dont les ralentis sont excellents. Toutefois, les premiers tests en mode embarqué ont été effectués sur un wagon liliput mal stabilisé au niveau des bogies, d'où un certain flottement des images. Quant aux vues panoramiques, la prise en main de ces petites caméras se prête assez mal à un reportage correct, et j'ai souhaité simplement faire découvrir leurs possibilités dans le cadre de nos applications de modélisme ferroviaire.  

953

953

Et la Drift Stealth 2 ?? Ses performances en matière de qualité d'images sont sensiblement comparables, avec quelques innovations particulièrement intéressantes:

autonomie de la batterie 3H00 en full HD 1080pixels

lentille rotative 300° permettant de la positionner sous n'importe quel angle

champ de vision 135° mais pas d'autre réglage de champ disponible dans le menu

écran sans image, affichant uniquement le symbole du mode concerné avec une couleur différente pour chaque mode:

vidéo, photo, timelapse, rafale, settings

télécommande manuelle interactive par montre bracelet affichant les mêmes couleurs que la caméra (en option) également compatible avec une connexion wi-fi via un smartphone.

taille: 80x42,6x27,4 mm. 

tests caméras embarquées Kodak Pix Pro SP1 et Drift stealth 2
tests caméras embarquées Kodak Pix Pro SP1 et Drift stealth 2
tests caméras embarquées Kodak Pix Pro SP1 et Drift stealth 2

Chaque fonction affiche une couleur différente sur l'écran, ce qui permet de visualiser rapidement le mode d'utilisation retenu.

184

184

A gauche sur la photo, nous voyons le bracelet/montre interactif qui communique avec la caméra à distance

959

959

Le capot arrière donne accès aux connexions classiques (port USB, HDMI) avec support par micro carte SDHC maxi 32 Go. On retrouve sensiblement les mêmes caractéristiques que la Kodak, mais avec une plus grande autonomie de la batterie, son point fort!! Par contre, elle n'est pas donnée étanche pour les applications sous-marines......mais là, nous ne sommes pas concernés!!

961

961

En faisant pivoter la lentille de 90°, la caméra peut être positionnée à plat, son gabarit déborde légèrement de celui du wagon support, mais cette disposition doit permettre un passage sous tunnel et sous caténaires (à vérifier, n'ayant plus le réseau adéquat)

vidéo 191

La première partie de cette vidéo regroupe des séquences filmées sur le diorama achevé au niveau déco, elles mettent en évidence la qualité des images, leur coloration, le champ de vision au delà duquel les images deviennent floues (de 10 à 20 cms). S'agissant d'enregistrements réalisés à main levée, la stabilité n'est pas au RV, cela permet surtout de vérifier les possibilités de la caméra en matière de champ couvert, le grand angle d'origine étant réglé sur le mode "étroit" afin de limiter les effets de distorsion des images proches de l'objectif (fish eyes) 

La seconde partie est réalisée en mode embarqué, sur le diorama avant finalisation du décor, et sur le circuit circulaire de tests. Nous voyons que le champ de vision reste important, ce qui permet de bien couvrir les zones de passage en courbe. Toujours un peu de distorsion sur les plans rapprochés, malgré le choix du mode "étroit" retenu.   

Sur cette caméra, les images sont également de bonne qualité, l'effet fish eyes est plus marqué, malgré un champ de vision de 135° plus faible que la Kodak affichant 160°, mais qui lui peut être corrigé numériquement par le choix des modes. En particulier, les images proches sont fortement déformées sur leur contour. Par contre, la sensibilité semble meilleure en zone plus sombre, cf l'approche sous la rotonde non éclairée.

Le plus est la faculté de commander cette caméra à distance avec le bracelet montre dédié sans avoir recours à un smartphone via wi-fi, mais surtout sa plus grande autonomie de batterie.

En conclusion

J'ai une petite préférence pour la Kodak, qui répond mieux à mes besoins pour créer des vidéos sur mon nouveau diorama, mais je poursuis mes recherches dans ce domaine, n'ayant pas à ce jour découvert la caméra idéale pour nos applications de modélisme ferroviaire, il faut dire que ce marché que l'on pourrait qualifier de niche n'offre pas aux fabricants les mêmes perspectives que celles dédiées aux sports extrêmes!!.

J'ai repéré deux autres mini caméras "Sony HDR-AZ1 et Panasonic HX-A1" dont les caractéristiques techniques et surtout la taille semblent mieux adaptées à nos applications.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Claude (Papybricolo) 05/01/2017 09:19

Bonjour Jean-Claude,
J'ai acheté une caméra JVC ayant les mêmes caractéristiques et même gabarit, mais malheureusement a certains endroits de mon réseau que ce soit a plat ou à la verticale j'ai des passages exigus qui ne permettent pas le passage ! du coup elle ne peut me servir et je dois m'orienter vers un gabarit plus petit.
Amicalement Jean-Claude

Voillat Stéphane 03/01/2017 09:38

Salut Jean-Claude, bonne et heureuse année encore, à toi et tes proches, merci pour les informations, et tes conseils au sujet de ses caméras, pour le moment, je n'en possède pas encore. Les vidéos sont pour moi, sources d'inspiration, le son est très bon, les séquences filmée sont très réussi. Une année encore riche en événement, je n'en doute pas.Amitié chez toi.
Stéphane

Gratteau 02/01/2017 10:25

Meilleur vœux 2017 . bonne continuations et continuer a nous faire rêver .
Cordialement FRED

Bruant 31/12/2016 12:25

Bonjour Jean-Claude,

Pour moi aussi la Kodak est plus adaptée à ces prises de vues. Angle moins déformant et aussi profondeur de champ meilleure, de près surtout.

Merci de ce test et meilleurs voeux pour vous et à ceux qui vous sont chers.

Alain

fanatrain-03 31/12/2016 09:28

Bonjour
Merci de nous avoir transmis ces quelques informations sur les cameras vidéo. Une fois encore la qualité des textes et la convivialité sont au rendez-vous.
J'en profite pour vous souhaiter tous mes meilleurs vœux ainsi qu'à vos proches pour cette année 2017.
Très cordialement.
Philippe Bourdereau

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche