Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 18:45
394

394

Fleischmann a produit sous la réf 3124 C un pont tournant de 16 m destiné à équiper les dépôts vapeur de petite taille. Ses qualités mécaniques sont excellentes avec un système de blocage automatique devant chaque section s'ouvrant sur un angle de 15°, soit 24 voies de desserte possible. Son emprise sur un réseau est donc modeste, ce qui a motivé mon choix, d'autant que je ne prévois pas de rotonde peu réaliste avec un angle aussi important. La remise à locos vapeur sera donc une construction située en retrait du pont tournant, couvrant trois voies dont une traversant le bâtiment et deux autres servant de remise/atelier d'entretien (maquette Régions et Compagnie)

Mais revenons au pont tournant que j'ai souhaité franciser, afin d'obtenir un modèle plus proche de ce que l'on rencontrait sur de nombreux petits dépôts vapeur en France. Notamment, la cabine n'est pas appropriée et elle sera supprimée. Idem pour les rails au code 100 qui devront être remplacés par des profilés Peco au code 75 beaucoup plus fins, ainsi que les rambardes en plastique.

 

442

442

Le platelage central est escamotable. Il suffit d'ôter le clips sur l'axe de rotation du PT pour sortir ce dernier. 

395

395

L'équipement mécanique de ce pont est basé sur une molette crantée qui tourne sur une crémaillère située sous les 24 secteurs d'accès. Le blocage est précis et un levier latéral sous le pont permet de débrayer la rotation si nécessaire pour ajustement. Un commutateur livré avec le PT permet de le manoeuvrer manuellement à distance, voire de l'automatiser totalement. 

397

397

La plateforme supportant la cabine a été tronçonnée avec une mini lame de scie circulaire montée sur flexible Dremel

396

396

Préalablement, j'ai reperé la hauteur des 4 supports de roulettes qui devront être replacés sous le pont tournant, dans la mesure où les plateformes d'angle qui les supportaient seront découpées 

399

399

Pour obtenir une hauteur uniforme de chaque support (13,5 mm) je les ai usinés sur la fraiseuse Proxxon, après avoir ôté leur roulette.  

400

400

Elles seront ensuite recollées sur les quatre coins du PT en veillant à les positionner correctement pour que la roulette soit au contact du rail circulaire moulé sur la fosse. A ce stade, il convient de vérifier que chaque section de rail du PT soit bien à niveau par rapport aux voies d'accés. Cette disposition est plus conforme et correspond sensiblement à l'empreinte des roues porteuses (embossement visible sur les 4 coins du PT)

401

401

Là, cela se complique car des palpeurs sont soudés électriquement sur les extrémités du rail pour assurer le contact avec les voies d'accès extérieures. Idem pour les palpeurs en position centrale qui alimentent la voie du PT. Et comme je dois remplacer ces rails code 100 par du code 75, il faut veiller à ne rien casser durant cette intervention 

404

404

C'est parti, d'abord dégager le mécanisme qui est maintenu par des glissières et deux vis sur les palpeurs

406

406

Les palpeurs sont fixés sous la semelle des rails par deux points de soudure électrique. Avec une perceuse équipée d'un forêt de 1 mm, il suffit de percer légèrement l'empreinte des soudures pour dégager sans dégat les palpeurs. Idem pour les palpeurs d'extrémité. Après ces interventions, les deux rails peuvent être ôtés sans problème. 

403

403

Les rambardes en plastique, simplement emboîtées sur les rebords du PT, ont été retirées. Il convient de bien repérer le futur emplacement de celles qui seront fabriquées en laiton en percant avec un foret de 5 dixième à l'aplomb des cornières présentes sur les faces latérales. 

407

407

J'ai ensuite confectionné un gabarit avec une planchette de médium de 5 mm en reportant les points d'ancrage des supports de rambarde (rond de laiton de 5 dixième de mm emboité sur chaque trou percé dans le gabarit) Une première barre transversale (main courante) est soudée sur la surface de la planchette, puis une seconde après ajout d'une nouvelle épaisseur de planchette.

409

409

On obtient ainsi une rambarde dont les montants sont bien alignés. Il suffit ensuite de sectionner avec une pince coupante ce qui dépasse sur la main courante et éliminer si nécessaire avec une petite lime à section carrée les excédents de soudure. 

411

411

Sur cette photo, les rambardes sont posées provisoirement en attendant l'installation des nouveaux coupons de rail Peco au code 75

412

412

Je profite de leur dépose pour appliquer un premier voile de spray Tamiya gris clair après dégraissage à l'acétone

420

420

A l'instar des travaux d'amélioration d'un PT présenté dans un article RMF (N°598), j'ai confectionné un support de carré violet (panneau de signalisation pivotant que l'on trouvait de chaque côté du PT et qui autorisait/interdisait son franchissement). Ce signal était manoeuvré par un agent à l'aide d'un levier situé sur chaque côté du PT. J'ai essayé de reproduire ce type d'installation à l'aide de barrettes de laiton soudées sur un bâti triangulaire.

417

417

le mat du signal est confectionné dans un rond de laiton de 8 dixième et le panneau carré violet issu d'un kit MKD de signaux anciens

424

424

Le support est fixé par collage renforcé par deux tiges de laiton de 5 dixième qui s'enfichent dans la structure du PT. Le levier de manoeuvre assurant le pivotement (fictif) du signal à 90° a été installé côté intérieur du pont, dans la mesure où je n'ai pas conservé les platelages extrêmes, ce qui est une entorse à la réalité. Disons que les ateliers "biscatrain" ont fait une adaptation qui leur convenait! Notons que je n'ai pas prévu un fonctionnement automatique de la signalisation, ce qui aurait compliqué sérieusement sa mise en oeuvre!!

422

422

Sur l'un des côté du PT, j'ai réinstallé une plateforme afin de positionner un escalier d'accès à la fosse. Il a été confectionné à partir de marches d'accès aux cabines de locos (laiton photodécoupé) soudées sur un morceau d'échelle également en laiton. 

425

425

A l'opposé, j'ai conservé également le platelage supportant le système de rotation du pont, en modifiant la rambarde en conséquence. 

433

433

bon, maintenant, il faut réinstaller les rails au code 75, que je viens juste de recevoir. Sur cette photo, nous voyons que leur profil est nettement plus fin que celui d'origine (au centre) ce qui me conforte dans le choix de la voie qui sera installée sur le dépôt. 

434

434

En me repérant sur l'emplacement des palpeurs sur les rails d'origine Fleischmann, j'ai ressoudé ces derniers sur le talon des nouveaux coupons Peco. Cette opération doit être très précise pour maintenir une alimentation électrique du PT

436

436

C'est fait, les rails seront simplement recollés sur le talon avec UHU méga strong and safe, afin de laisser le temps de bien les repositionner. Je n'ai pas conservé les palpeurs extrêmes chargés de connecter le courant sur les voies d'accès, dans la mesure où j'alimenterai l'ensemble, pour une exploitation exclusive en mode digital. 

437

437

A ce stade d'avancement des travaux, je peux réinstaller le mécanisme et vérifier que tout fonctionne normalement.

445

445

Test de tournage d'une 232 Fleischmann, c'est OK

449

449

il reste à remplacer les rails sur les 10 secteurs d'accès livrés avec le PT, opération qui sera réalisée ultérieurement lors de l'implantation du pont sur le réseau

440

440

C'est fini pour le PT, il a été repeint à l'aide de peinture Humbrol (53 gris métallisé + qq touches de noir et rouille 113) le tout patiné, il restera à le souiller de tâches noirâtres lors de l'installation définitive.

En conclusion, un petit pont tournant de qualité qui a perdu son aspect jouet germanique (un peu trop clean) pour se rapprocher d'installations plus réalistes équipant de nombreux petits dépôts à l'époque glorieuse de la vapeur. Certes, il ne pourra pas accueillir de mountain, pas plus de pacific, mais comme j'ai fait le choix de loco vapeur tender plus anciennes, voire d'ancêtres d'autorails, il me parait approprié, du moins, c'est mon choix ou plutôt mes contraintes faute de place suffisante.

 

448

448

dernier test de franchissement du PT avec cette 130 Liliput digitalisée. Tout baigne!!! Je vais pouvoir attaquer la construction des autres équipements du dépôt, et dieu sait s'ils sont nombreux!!

A +

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Lionel 21/11/2015 11:32

Bonjour
Merci pour ce tuto très intéressant je vais pouvoir m'attaquer au mien. Par contre pour la rotation hors des voies de service, je trouve dommage d'être obligé garder la commande en tension ce qui ralentit la rotation du PT
Cordialement

BARBUT 03/12/2016 12:56

Bonjour, oui, le sélecteur manuel (s'il est relâché) provoque un arrêt sur chacun des secteurs, ce qui impose de le maintenir en pression pour franchir tous les secteurs qui ne desservent pas les voies de service, et dans ce cas, cela ne ralentit pas la rotation du PT
En gestion informatisé, on doit pouvoir s'affranchir de ce problème.
cordialement

barbut 21/11/2015 12:58

On n'a pas le choix, si la commande en tension n'est pas maintenue, le pont s'arrête à chaque franchissement des 24 secteurs, et ce n'est pas la suppression des palpeurs qui alimentent les sections pourvues de rails que cela change, du moins, en mode manuel. En fait, la rotation du pont peut être obtenue sans la ralentir et sans aucun arrêt si l'on maintient le contact sur la commande en question.

Voillat Stéphane 17/11/2015 12:26

Salut Jean-Claude, la modernisation du pont tournant semble au point, d'après tes explications, je te félicite. Je suis toujours un admirateur de se que tu présente. Belle journée, et amitié chez toi.
Stéphane

Guilbert André 15/11/2015 16:27

Bonjour JC,je souhaiterais connaître les techniques que tu utilises pour peindre les grandes pièces des maquettes que tu construis ou modifies(aérographe ou aérosol)?Bonne fin de journée.

FR 03/12/2016 11:04

Impossible de mettre la main sur ce modèle, neuf ou d'occasion.
Si quelqu'un a une piste pour en dénicher un, qu'il soit remercié par avance de son aide!

barbut 15/11/2015 17:51

Bonjour
un peu les trois formules selon les surfaces à peindre. Pour les pièces fines de détaillage, aérosol, l'aérographe pour la finition (légère patine poussière) pour les murs, toitures, peinture acrylique Tamiya avec une brosse ou pinceau, et souvent finition avec terre à décor

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche